Ville de Cambrai

Forum de la ville de Cambrai (RR)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Pensez-vous que Néfi soit une victime?
Oui
32%
 32% [ 7 ]
Non
9%
 9% [ 2 ]
Une coquine
59%
 59% [ 13 ]
Total des votes : 22
 

AuteurMessage
Perotin
Novice
avatar

Nombre de messages : 17
Réputation : 0
Points : 3730
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Mar 30 Sep - 19:35

La jeune tête blonde était accablé par les derniers propos de sa Douce Marraine… Ainsi, elle émettait quelques doutes quant à sa sincérité…
Certes, il lui arrivait souvent d’enjoliver ou de déformer quelque peu la vérité, mais au fond, il était toujours sincère,
et ces nouvelles vérités, il finissait toujours par y croire ! Simplement parce que ces déformations n’étaient que superficielles…
Au fond de lui, il ne cherchait qu’à se faire accepter et aimer des autres, lui qui avait si souvent été seul,
jamais il ne lui serait venu à l’idée d’outrager la mémoire de qui que ce soit, encore moins celle des défunts…
Surtout une personne comme la Dame de Lières pour qui il avait toujours eu une sincère affection…
Après tout, ce qu’il venait de dire était vrai, si l’on oubliait quelques détails… plus ou moins insignifiants…
Certes, Max n’était rentré tout seul dans l’herboristerie… il l’avait un peu aidé en quelque sorte,
et la Dame de Lières ne lui avait pas expressément demandé de mettre le pépère hors d’état de nuire…
Mais elle la voulait sa chopine ! Du moins, rien ne laissait présager qu’elle n’en voulait pas !
C’était spontanément et pour lui faire plaisir qu’il avait voulu lui en offrir une…
Alors le traiter comme cela de menteur, devant tout le monde présent en plus, c’en était trop pour Perotin…
Plus aucune larme ne demandait à sortir… juste cette sourde colère, à laquelle se mélangeaient des peines trop longtemps contenues…


« Pour qui me prenez-vous donc, Dame Nefi ? Est-ce là toute votre opinion pour moi ?
Croyez-vous être la seule à avoir eu de l’affection pour la Dame de Lières ?
Croyez-vous avoir été la seule à éprouver une profonde affliction lorsqu’elle nous a quitté ?
Comment pouvez-vous mettre en doute ma sincérité ? Me traiter ainsi de menteur…
Je ne vois pas en quoi exprimer le désir de Dame Rox que votre banquet soit parfait outrage sa mémoire !
Mais vous avez sans doute raison ! Votre fillot n’est qu’une sombre crapule qui dit toujours n’importe quoi !
Ah, j’ai bien fait de revenir, tiens ! Moi qui ai tant marché et bravé tant de dangers pour me rapprocher de mes proches…
Voilà comment je suis reçu ! Traité comme de la vermine… ne valant pas mieux qu’un chien !
Y a pas à dire, ça fait toujours plaisir ! Bonjour l’accueil… toujours aussi aimable !
Moi qui ne cherche qu’à vous contenter et préserver votre réputation… à la bonne heure ! »


Se laissant emporter par sa colère, le jeune homme se mit à gesticuler en tous sens,
Et lorsque son regard croisa celui de Dame Maeva, il se remit à vociférer :


« Ah, votre sœur ! Vous en apprenez des biens bonnes à son sujet, n’est-ce pas ?
Mais chut ! Quand bien même ce sont ses propres confessions, il ne faut rien dire !
Vous comprenez, cela pourrait montrer un visage que Dame Nefi ne veut pas voir…
Sacrilège ! Ne savez-vous pas que c’est outrager les morts que de lire leurs écrits ?
Non, je vous le dis, faites attention Dame… Dame Nefi ne va pas être contente !
Elle toujours si bien, toujours si acceptable, elle qui ne commet jamais aucune faute !
A la bonne heure !… Tiens, vous qui êtes si friande de tous les petits ragots… vous voulez savoir ?
Vous voulez savoir comment elle s’est déjà déshabillée devant moi, m’enjoignant de faire pareil ?
C’était au Bar Populaire ! Oui madame ! C’était avant qu’il ne brûle… Toute nue qu’elle était !
Et quand elle a voulu sortir de l’eau et que je lui ai apporté une serviette, ben vous savez quoi ?
Elle l’a fait tomber par terre, et c’est les seins à l’air qu’elle m’a planqué mon visage contre sa poitrine !
Je n’avais que 14* ans à l’époque ! Vous imaginerez sans aucun effort ma confusion…
Moi qui la portais en si grande estime… Ah ça pour en voir, j’en ai vu !
Vous a-t-elle raconté comme un soir elle m’a forcé à m’humilier ? A faire des choses dégoûtantes ?
Non ? Vous voulez que je vous raconte ?… A la bonne heure !
Toujours pareil, au Bar Populaire… demandez à messire Guilhem, il était là, il a tout vu !
Elle m’a forcé à prendre une paille et à faire des choses dégoûtantes avec messire Papesly !
Oui, ma p’tite dame ! Pour le plaisir de messire et pour ne pas contrarier celle que j’appelais encore Douce Marraine,
Y a fallu que je mette à quatre pattes devant messire Papes… et que je lui fasse des bulles !
Non, mais vous imaginez un peu le calvaire ? Forcer ainsi un enfant à… berk, j’ose même plus y penser !
Ah, pour être douce et chaleureuse, elle l’est, cette Dame Nefi ! Là-dessus, rien à redire…
Après, on s’étonnera si on veut qu’un malotru fasse son apparition le jour de son mariage !
Après ça, on s’étonnera que de sérieux soupçons pèsent sur son intégrité ! Enfin, j’dis ça, j’dis rien, n’est-ce pas ?
Mais allez-y, je vous en prie ! Continuez de consulter le carnet de votre sœur !… Vous en trouverez d’autres, des exemples !
Après, elle veut contester ma paternité, et me refuser mes droits envers ma progéniture ? Et bien soit !
Qu’en sait-elle, si ces jumeaux n’ont pas été conçus ce jour-là ? Hein, je vous le demande !
Qu’elle nous dise le jour et l’heure ! Qu’elle nous apporte des preuves ! Ah oui, mais j’oubliais…
Elle ne le fera pas ! Ce serait indécent, vous comprenez… bien plus que de médire sur son fillot !
Ah, il a bon dos le p’tit Pero !… Il est petit, il ne sait pas ce qu’il dit !… C’est un gamin de la rue, faut pas lui faire confiance ! »


La respiration haletante, il fit une courte pause, avant de se retourner vers celle qui mettait avec tant de ferveur sa parole en doute…

« Vous m’avez blessé au plus profond de mon être, Dame ! Vous pouvez en être fière…
Elles sont bien loin, vos belles promesses ! Mais vous avez sans doute raison…
Qui c’est ce Péro, après tout ? Rien… un garnement sorti de la bouge dans laquelle il était !
Mais si ma présence vous répugne à ce point, il fallait le dire tout de suite…
Il fallait me le dire que je ne devais pas revenir ici à Cambrai !
Mais c’est tellement plus drôle de se jouer d’un pauvre garçon, n’est-ce pas ?
Démonter un à un tous ses rêves et tout ce qu’il a de plus cher à ses yeux…
Le faire souffrir et l’humilier comme vous l’avez fait jadis au Bar Populaire…
Après ça, vous avez raison… vous êtes irréprochable, Dame ! »


Se tournant vers l’assistance, le sang perlant de ses lèvres tant il les mordait sous l’effet de la colère il s’écria :

« Deux champs à vendre ! L’herbe y est grasse et les vaches en raffolent ! Qui est preneur ?
Votre offre sera la mienne, et si c’est trop cher, c’est cadeau ! Un menteur n'a rien à faire ici, alors au revoir ! »


Et sur cette dernière phrase, il s’en alla les poings serrés, fendant la foule et bousculant ceux qui ne se desserraient pas assez vite…
Il avait besoin de calme ! Besoin de beaucoup de calme pour y voir un peu plus claire et réfléchir à ce qu’il allait faire maintenant…


---
message édité pour cause de faute de frappe...
Message originel : 17 ans.
Correction : 14 ans.


Dernière édition par Perotin le Mar 30 Sep - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosil
Prend sa première cuite
Prend sa première cuite
avatar

Nombre de messages : 231
Réputation : 1
Points : 3777
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Mar 30 Sep - 20:13

Maeva83 a écrit:

C'est pas beau ça! De l'inceste, de la consanguinité, des frères des cousins, des cousines, des frères qui sont père!
Et
si on parlait aussi de Yosil, Spa, Neid, Entela, Laure, sont tous
frères cousins, cousines et qui sont les géniteurs dans cette affaire?
Hein?
[RP en cours de réflexion...Pour la famille : Laure, Hermi, Jukka, Eleph-Jum et moi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nefi
Bourré quelques fois
avatar

Nombre de messages : 544
Réputation : 0
Points : 3753
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Mar 30 Sep - 20:21

nefi vit perotin devenir tout rouge puis exploser de colère. elle le laissa parler sans l interrompre choqué de son attitude.

le voyant partir elle le rattrapa par la manche et l obligea à rester.

mais qu'es donc que c'est histoire ???

tu parle de rox en lui imputant des actes qui me laisse perplexe car elle savait comme moi que le moyen d'être tranquille pendant le mariage c'était de donner des tonneaux au pépère pour qu il fête l'évènement à sa façon. qui soit dit en passant ne dérange personne à cambrai.

tu parle de mes actes au bar pop, mais sais tu qu 'à l'époque il était coutume de se baigner dans le jacuzzi et nue bien évidement comment serais je rentrée chez moi après avec des vêtements mouillés tout cambrai ma vue nue et j'ai vu tout cambrai nue également.
de plus il me semblait que lorsque tu t es présenté à moi tu n avais que 14 ans m aurais tu leurré sur ton âge ???

quand à te vexer que je ne prête pas une fois aveugle à tes dires tu m as menti plus d'une fois.
te souviens tu de la tarte au framboise ?? tu as accusé max a l époque seulement c'est toi qui avais le visage tartiné de fruits...
sans compter les fois ou je t ai vu chaparder dans mon potager; je n ai jamais rien dit à se sujet je te les aurais donnés bien volontiers ces légumes.
tu m as également menti pour avoir les clés de l herboristerie prétendant qu une personne était malade.
sans compter le saccage de l'officine et les deux flacon de laxatif et d aphrodisiaque que j'ai retrouvé soigneusement dissimulé dans un buisson ce n'est pas du gingembre que tu as versé dans la bière mais bien une décoction puissante.
et ce n'est pas toi qui a sorti max de l'officine au vu du trou qu il a creusé dans la terre battu de l'arrière boutique après avoir laissé nombre de pots et sac brisés et des déjections un peux partout qui me laisse a penser qu il y est resté plusieurs jours.
alors monte sur tes grands chevaux en jouant les offusqués mais n'oublie pas que c'est toi qui bafoue mon hospitalité et ma tendresse en prétendant que mes enfant sont de toi sans en apporter de preuve tu veux mon malheur en portant de tel rumeurs.
et je te rappelle que s'est toi qui a quitté le confort que je t offrais pour fuir à bertincourt sans plus me donner de nouvel.
et c'est moi qui suis ingrate ???


nefi le lacha profondément blessé par son attitude alors qu elle l'avait généreusement accueilli.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perotin
Novice
avatar

Nombre de messages : 17
Réputation : 0
Points : 3730
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Mar 30 Sep - 22:05

Le jeune Perotin était consterné… ne voyait-il pas Dame Nefi exposer des arguments divers mélangeant vérité et spéculation ?
Et voilà qu’en plus d’être un menteur, il était aussi un voleur ? Et un voleur chevronné, à en croire ses dires ?
Il découvrait ainsi toute la piètre opinion que celle qu’il appelait jadis sa Douce Marraine avait de lui…
Décidément, chaque mot qui sortait de la bouche de Nefi n’avait qu’un seul but : le flageller, le déshonorer et l’humilier…


« Vous voilà donc dans la tête de Dame Rox maintenant ? Vous en avez de la chance !
Est-ce sorcellerie ou grande sapience de votre part, Dame ? J’aimerais bien le savoir…
Pour ma part, je ne vous ferai pas l’affront de mettre en doute vos spéculatives affirmations !
Peut-être pensait-elle que donner un tonneau au pépère le ferait se tenir tranquille,
n’empêche qu’elle craignait que vos convives en manquent, de ces tonneaux !
Et à voir la descente du pépère, je dois dire que ses craintes étaient fondées !
Enfin bref, passons… vous avouez donc sans pudeur vous être exhibée nue devant tout Cambrai ?
Vous entendez cela, Dame Maeva ?… Prenez-en note je vous en prie… Vous n’attendez que ça, je gagerais, en plus !
Ayez tout de même l’obligeance de remarquer qu’il y a une nette différence entre s’exhiber,
et plaquer la tête d’un jeune enfant sur sa poitrine… enfin il me semble, mais peut-être me trompe-je ?
Enfin, à en croire Dame Nefi, cela est du pareil au même ! Soit, je veux bien la croire…
Mais là où je m’indigne, c’est lorsque l’on m’accuse d’avoir vandaliser son potager !
Oui, je suis passé devant à maintes et maintes reprises ! Oui, j’ai toujours dévoré ses beaux légumes !
Mais uniquement des yeux, qu’on se le dise ! Bien que l’envie ne m’en manquait pas, je n’y ai jamais touché !
J’avais bien trop de considération alors pour elle pour me permettre de la spolier de quoi que ce soit !
Mais elle m’a vu, paraît-il… Soit ! Quand ? Cela, j’aimerais bien le savoir ! M’enfin, elle m’a vu paraît-il… »


La jeune tête blonde s’interrompit quelques secondes, le temps de mettre un peu d’ordre dans son esprit,
et aussi pour trouver quoi répondre aux autres arguments de Dame Nefi… N’essayait-elle pas d’inverser les rôles ?
Elle le poussait sans ménagements dans ses derniers retranchements, et il était sur le point d’exploser…


« Pour l’histoire des clefs de votre officine, Dame, je ne vois pas en quoi je vous aurais menti !
Il y a être malade.. et être malade ! Et jouer sur les mots n’est pas mentir, il me semble…
Du moins, ce n’est pas mentir comme vous le faîtes avec les prétendus légumes que j’aurais dérobé !
Etiez-vous là, à côté de la Dame de Lières ? Non, trop occupée à batifoler et vous distraire !
M’enfin, c’était vos noces, personne ne vous le reprochera ! Mais vous n’étiez pas là !
Vous n’avez pas vu la Dame de Lières se ronger les sangs en voyant le niveau des tonneaux fondre à vu d’œil !
Je ne sais pas pour vous, mais se ronger les sangs, j’appelle ça se rendre malade ! Enfin, j’dis ça, j’dis rien…
Et je pense que vous seriez une piètre herboriste si vous n’aviez pas de stock… là aussi, je me trompe ?
Max n’aurait-il pas pu se goinfrer de laxatif et parsemer votre officine de ses immondices ?
Le trou que vous avez vu n’aurait-il pu être creusé par Max avant que je n’arrive pour le délivrer ?
Moi au moins je suis franc ! Et j’avoue ne pas avoir prêté attention à ces petits détails !
Et l’histoire de cette tarte au framboises… Tout de même, c’est un coup bien bas je trouve !
Surtout que c’est l’un de mes meilleurs souvenirs avec la Dame de Lières ! Pour dire si je m’en souviens…
Qui a posé avec nonchalance cette tarte sur le rebord de la fenêtre ? Moi peut-être ? Non, madame !
Et si j’ai accusé Max… et bien… euh… c’est parce qu’il a essayé de la chaparder !
Et avec sa maladresse, il l’a renversé par terre ! Fallait bien que je tente de camoufler ses bêtises, non ?
Alors oui ! J’ai eu l’outrecuidance de surestimer mon estomac ! Je l’avoue… et sans honte !
Oui, j’ai tenté de tout manger avant que vous ne rentriez à la cuisine avec votre amie Dame Rox !
J’pensais que si vous ne voyiez plus la tarte en rentrant, vous l’oublieriez ! Et ainsi, Max n’aurait pas été puni !
Mais je constate que la piètre opinion que vous avez de moi vous fait voir le mal où il n’est pas ! »


Se tournant vers Dame Maeva, Perotin l’apostropha :

« Dame Maeva… voyez donc ! Le carnet de votre sœur donne de nombreux exemples mettant en doute l’honorabilité de Nefi !
Mais non, c’est moi le vilain garnement ! C’est moi qui lui porte préjudice en colportant des rumeurs sur son compte !
Moi, je ne dis pourtant rien d’autre que ce que je sais ! Où y a-t-il du mal à cela ?
Je dis simplement que Dame Nefi a bu ma substance fertilisante qui permet d’avoir des bébés !
Je reviens à Cambrai, et je la trouve avec deux enfants qui ont dû être conçus à cette période…
Ne trouvez-vous pas normal que je m’interroge ? J’ai toutes les raisons de me poser des questions, non ?
Mais encore une fois, elle cherche à s’en tirer avec une pirouette ! Et voilà que…
Arf, accrochez-vous bien, je vous prie… parce que là, il faut s’accrocher si on ne veut pas perdre le fil !
Donc… elle me reproche… de lui reprocher… d’être parti de Cambrai parce qu’à l’époque, je trouvais l’ambiance exécrable !
Non, mais vous entendez ? M’avez-vous entendu lui reprocher cela ? D’une manière ou d’une autre ?
Il ne faut pas s’y méprendre ! Elle cherche seulement à me blesser et à jeter sur moi le discrédit !
Mais pourquoi ferait-elle ça, me direz-vous ? Mais la réponse saute aux yeux, non ?
Tout simplement parce qu’elle est exposée sur la place publique ! Et ça, elle ne le veut pas !
Alors, il lui faut trouver une autre victime pour la remplacer… voilà, c’est tout !
Qui mieux que Perotin pourrait être trainé dans la boue pour que son honneur soit sauf ?
M’enfin, de vous à moi… je trouve cela bien bas, non ? Mais ça a ses avantages !
Lesquels me direz-vous ? Mais c’est fort simple, voyons ! Elle fait diversion…
A-t-elle seulement donné la moindre réponse cohérente à ce que vous avanciez ? »


Son regard plongé dans celui de Dame Maeva, il haussa les épaules…
« Enfin, je vous laisse seule juge, Dame !
Mais n'oubliez pas... c'est moi l'ingrat parait-il... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nefi
Bourré quelques fois
avatar

Nombre de messages : 544
Réputation : 0
Points : 3753
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Mar 30 Sep - 22:51

nefi éclata de rire devant les explication de pérotin.

eh bien dit moi tu ne perds pas le nord, tu tente de me discredité en te disant le père des jumeaux devant tout le village au lieu de m en parler directement.
tu nous mets en danger car face a une tel nouvelle j ai beaucoup à craindre si chris prete fois à tes dires.
sais tu que je peux etre jugé pour adultère et mise à la torture par l inquisition pour une invention de ta part ?
que chris peut demander l annulation de notre mariage et m envoyer finir ma vie chez les nonnes me privant de mes enfants qu il pourrait abandonner.
ou même est battu à mort sous le coup de la colère ?
as tu penser au mal que tu peut me faire en dehors de la deception que tu m inflige.

le plus drole et je commence a comprendre tu parle je te site


bu ma substance fertilisante qui permet d’avoir des bébés !

mais de quoi parle tu donc de la bière à l'aphrodisiaque que tu nous as tous fait boire ???
sais tu que pour faire des enfants ça ne se passe pas comme cela. tu peux boire ce que tu veux ça ne donne pas de bébé. qui a bien pue te raconter un truc pareil ???


nefi le regarder avec des yeux rond de surprise, elle entendait l'assistance s'eclaffer autour d'elle les gens parlaient, les regardant l'air interrogateur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perotin
Novice
avatar

Nombre de messages : 17
Réputation : 0
Points : 3730
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Mer 1 Oct - 1:21

Le jeune homme se renfrogna… Dame Nefi cherchait donc encore à l’humilier, prenant toute l’assistance à témoin…
Plus que cela, elle cherchait à le faire passer pour un tortionnaire, lui !… Lui qui ne ferait pas de mal à une mouche…
Décidément, cette journée aura été pleine d’enseignements ! Il découvrait chez Dame Nefi un visage qui lui était encore inconnu…
Et voilà qu’elle s’esclaffait ! Et d’autres la suivaient… quelle bande de nigauds ! Pas un pour rattraper l’autre !
Haussant les épaules, il dit à Dame Nefi, d’une voix pleine de fiel…


« Toujours Pero le vilain petit canard, n’est-ce pas ? Le gros méchant qui vous veut du mal, hein ?
Faudrait peut-être voir à vous renseigner, Dame ! Je n’ai colporter aucune rumeur sur vous !
Cela, Dame Entela, messire Papesly et Dame Maeva s’en sont bien chargés tous seuls, il me semble…
Là-dedans, je n’ai été qu’une victime, tout comme vous ! Ce secret, je l’aurais bien gardé pour moi…
Non, Dame Entela a abusé de moi, me faisant boire afin de me tirer les vers du nez… foi de Perotin !
Pensez-vous que je vous aurais sciemment mise en danger pour des futilités ? Que votre avenir et celui de nos enfants m’indiffère ?
C’est bien mal me connaître, madame ! Et bien que fort jeune, je sais assumer mes responsabilités !
Messire Chris vous battre à mort ? Ne croyez-vous pas que je me serais interposé au péril de ma vie ?
Messire Chris vous faire passer devant un Tribunal ? Ne pensez-vous que je serais venu plaider votre cause ?
Depuis le début, alors que Dame Maeva tentait de vous traîner dans la bout, je clame votre innocence… du moins je le faisais !
Etiez-vous au courant que nous étions en train de procréer ? Non, et je me tue à le dire !
Quant aux inventions de ma part, madame, c’est me prêter bien trop d’imagination !
Et je sais ce que j’avance… j’ai mes sources, vous savez ! Et ce sont des personnes dignes de confiance !
Ensuite, appelez mon nectar comme il vous plaira… bière à la truc ou machin-bidule-chose… peu m’importe !
C’est une potion qui donne des bébés ! Et ça, je me tue à tenter de vous le faire comprendre depuis tout à l’heure !
Oserez-vous nier que vous n’y avez point goûté ? Que vous n’en avez point bu à foison ?
Nous étions là tous les deux… nous savons tous deux que tel était le cas, non ?
Vous voyant mère de deux enfants seulement quelques mois après cela, ne suis-je pas en droit de me poser des questions ?
Mais vous avez raison… Riez ! Riez, Dame !… Mais en taverne, on apprend ce que c’est que la vie…
Me croyez-vous assez nigaud pour ne pas savoir comment on fait des bébés ? Quelle haute opinion vous avez de moi !
J’ai mené ma petite enquête, vous savez !… j’ai des renseignements en la matière !… Il vous faut une preuve ?
Ben la preuve, n’est-ce pas que j’ai su concocter cette potion ? Que vous êtes tomber enceinte juste après et que vous avez enfanter ?
Après cela, je crois que nous n’avons plus rien à nous dire, madame ! Je vous déçois ?… Vous, vous m’avez brisé le cœur ! »


Tournant le dos à Dame Nefi, il se remit en marche, la foule toujours hilare s’écartant devant lui…
Baissant la tête, il lança à tous ses badauds :


« Ha ! Ha ! Ha !… Allez-y, ne vous gênez surtout pas ! Riez, riez, que diable !
Il est toujours si plaisant de se délecter du malheur des autres, hein ? De quoi alimenter tous vos petits commérages !
Si vous saviez comme vous êtes pitoyables… Tous, autant que vous êtes ! Quel honneur vous devez en retirer !
Ah, cela vous plait, hein ? Voir un jeune homme anéanti, cela fait se sentir plus fort, non !?! Plus important !
Allez-y, riez ! Votre attitude ne reflète que votre bassesse, votre médiocrité et votre lâcheté… »


A ce moment, il sentit un sanglot qu’il ne pourrait pas refouler… surtout, ne pas pleurer devant ces gens-là !
Prenant ses jambes à son cou, il voulut quitter cet endroit, laisser derrière lui toute cette méchanceté humaine…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shimy
Novice
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Domaine de Lières à Cambrai
Emploi/loisirs : gouvernante
Humeur : frivole
Réputation : 0
Points : 3729
Date d'inscription : 30/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Mer 1 Oct - 9:53

Les rumeurs allaient bon train depuis quelques jours. Shimy se décida enfin à descendre au village, pour voir de plus près ce qui mettait le tout Cambrai en dessus dessous.
Elle abordait la Grand-Place lorsqu'elle heurta le jeune Péro tout énervé, marchant la tête dans les compteurs et bousculant tout le monde sur son passage.


Hola jeune étalon fougueux! Où courrez vous ainsi? Auriez-vous vu le diable pour fuir avec autant d'empressement? Et que sont donc devenues vos bonnes manières, à passer ainsi sans saluer une amie?

Shimy, toujours très avenante, le retenait par le bras d'une main ferme, essuyant de l'autre quelques coulées de larmes sur son visage.

Vous voilà de retour à Cambrai, et vous n'avez pas jugé utile de venir me saluer? Vous me voyez très déçue mon cher Péro, d'autant que la dernière fois que nous nous sommes vus, vous m'avez fait l'affront d'écourter ma leçon et vous m'avez planté au bord de la rivière comme une lavandière! Heureusement que Messire Luzifer a fini ce que vous aviez hésité à commencer...
Mais n'en parlons plus, c'est du passé!
Dites moi? Que vous arrive t-il? Que ce passe t'il donc sur la place pour qu'il y ait autant de monde attroupé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entela
Boit ses premières bières
Boit ses premières bières
avatar

Nombre de messages : 197
Localisation : Cambrai
Emploi/loisirs : Tribun / Boire ... Euh boire et euhhh Reboire !
Humeur : ... :)
Réputation : 0
Points : 3754
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Mer 1 Oct - 10:44

Entela venait d'arriver sur la place, quand elle entendit les propos du jeune Perotin :
Non, Dame Entela a abusé de moi, me faisant boire afin de me tirer les vers du nez… foi de Perotin !
Pensez-vous que je vous aurais sciemment mise en danger pour des futilités ? Que votre avenir et celui de nos enfants m’indiffère ?

Elle resta plusieurs minutes sans écouter la suite, tel ment elle était sous le choque de ses propos, quand elle le vit sur le point de s'enfuir elle s'écria en se lancent a sa poursuite :
- Hey messire Perotin attendez ! Je n'ai point abusé de vous ! Vous m'avez parler de toutes cette affaires j'ai souhaitais juste vous aider ! En rien je ne voulais vous attirer des problèmes !
Mais bon diou ... quel affaires toutes ses naissance étranges ! ... Dans un sens pour ce qui est de ma propres familles les choses sont fort étrange aussi ma fois ... Mais peut importe ! Si j'ai bien comprit ce que vous m'aviez confier dans cette affaire c'est le vieux crouton l'origine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perotin
Novice
avatar

Nombre de messages : 17
Réputation : 0
Points : 3730
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Mer 1 Oct - 13:01

Tout à sa douleur intérieure et sous les rires de la foule, Perotin la fendait tête baissée et les poings serrés,
lorsqu’il sentit qu’on le retenait par la main… Il ne manquait plus que cela !… Sacrebleu !
S’apprêtant à se dégager sans ménagement aucun de cette emprise, il tourna la tête et…
Et il resta coi, les yeux grand ouverts, démesurément… la surprise remplaçant en quelques secondes la colère…
Plus il se faisait sermonner, plus son dos se courbait et plus sa tête rentrait dans ses épaules…


« Da-da… Dame Shi… Chichi… Shimy ? C’est b-b-bien vous ?… Si Shmy… j’m’y attendais ?
Vous vous… vous pleu-euh… pleurez ? Vous… mémé… mais il ne faut… papa… faut pas ! »


Complètement désarçonné, la jeune tête blonde avait du mal à mettre ses idées au clair…
Un halo de brume commençait à obscurcir sa vision périphérique et il ne voyait plus personne…
plus personne hormis Dame Shimy qui se tenait là, devant lui… toujours aussi ravissante, même les yeux humides…
Il avait l’air d’un garçon venant de commettre une bêtise et pris sur le fait… se recroquevillant de plus en plus…


« C’est c’est… à cau-cause de… moi !?!… si vous pleurez ? Je je… j’en suis… navré…
La dè-dè… dernière… fois ? Mon départ ?… oh, j’suis trop désolé !… vrai-vrai… vraiment…
Une néné… une épi… une épidémie… frappait mon trou-trou mon troupeau…
J’ai du pa… papa… partir pré…précis…précipi… précipitamment… j’su… j’su-is… un… goujat ! »


Il entendit que derrière lui quelqu’un d’autre l’appelait… cette voix lui disait quelque chose…
On aurait dit… oui, c’était celle de Dame Entela… Il avait du mal à comprendre ce dont elle parlait…
Pas abuser de lui… l’aider… voulais pas… puis plus rien… son attention se concentrait de nouveau sur Dame Shimy…
Messire Luzifer… fini ce qu’il avait commencé… et des images ressurgirent à son esprit…
Sa chemise mouillée laissant deviner ses formes généreuses et accueillantes… le bord de la rivière…


« Alors coco.. comme ça… mémé sire… messire Lu-lu… Luzifer a… apprit à… nager ?
Vous vous sa… savez que que queue… que je ne… sais toutou… toujours pas ?… Si si… malheureusement…
Ce qui qu’il… ce qu’il m’arrive ?… tout ce-ce… ce monde ? Sur la place ? Je ne comprends pas…
Il n’y a… pépère… sonne… personne ! Pou-pourquoi… y aurait-il… quelqu’un ? »


Accompagnant le geste à la parole, Perotin commença à couvrir l’espace qui les entourait avec son bras,
comme pour montrer qu’il disait vrai… puis il tourna également la tête… la place était bondée…
Soudain, tout lui revint en mémoire ! L’esclandre que Dame Maeva tentait de faire… le rejet de sa Douce Marraine…
Les révélations que la Dame de Lières aurait faite sur la dépravation des mœurs de Dame Nefi… ses enfants…


« Mais peut importe ! Si j'ai bien comprit ce que vous m'aviez confier dans cette affaire c'est le vieux croûton l'origine ? »
Dame Entela venait de dire cela… venait-elle de le dire, ou cette phrase arrivait-elle seulement à lui ?
Le vieux croûton… Parlait-elle du pépère ?… Qu’avait à voir là-dedans le pépère ? Rien, il était victime, lui aussi, non ?
Il n’embêtait personne quand Pero avait décidé de le purger au laxatif pour s’emparer d’un tonneau… bien sûr !
Ah… oui mais non !… Si, si… forcément !… C’était de la faute du pépère ! Fallait pas l’oublier…
Et aussi celle de Max !… Et Dame Rox aussi… enfin, c’était comme si… mais sans mauvaise pensée…

Cherchant Dame Entela parmi la foule, il finit par la trouver et lui dit :

« Oui, c’est bien vrai !… C’est tout comme vous dites ! C’est de la faute au pépère !… »
Et voilà que la vérité se révélait de nouveau sous une autre forme à la mémoire de Perotin… quelque peu altérée…
Tournant de nouveau son attention sur Dame Shimy, il se pencha vers elle et lui murmura :


« Tout ça, là ?… Ben c’est la sœur de Dame Rox qui expose au grand jour les travers de Dame Nefi…
Elle ne sait pas encore trop comment on fait les bébés… et refuse de voir la vérité en face…
Moi je sais comment on fait, et elle pas !… Elle ne sait pas comment on prépare la fameuse potion ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shimy
Novice
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Domaine de Lières à Cambrai
Emploi/loisirs : gouvernante
Humeur : frivole
Réputation : 0
Points : 3729
Date d'inscription : 30/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Mer 1 Oct - 15:52

Rassurez-vous Pérotin, ce sont des larmes de colère, vous n'êtes pas en cause.
Il paraîtrait que la fille du pépère s'en donne à coeur joie sur le compte des cambrésiens? Elle est bien comme son père celle-là, elle ne peut pas tenir sa langue! Elle aurait subtilisé le carnet intime de Dame Rox, cette pauvrette sait à peine lire, que va t'elle encore inventer pour se faire remarquer?

Voilà ce qui arrive lorsque les enfants sont livrés à eux-mêmes, pas d'éducation, aucun respect pour les défunts, on s'amuse de tout, même de l'honneur des plus grands!
Mais ça guerroie au milieu d'hommes mures qui ne peuvent que la dévergonder et l'influencer, et ça porte à merveille la bannière des Bourrins, enfin c'est mon avis, n'allez pas le répéter, après tout je suis sa gouvernante maintenant à cette diablesse! Je donne pas cher de sa peau à cette harpie si elle continue à divulguer les secrets du tout Cambrai! Il est des choses qu'on sait mais qu'on ne dit pas!

Tout fout le camp Péro je vous le dit!
Puis discrètement à son oreille...Au fait, j'ai ouïe dire qu'elle criait à tout va que vous étiez le père des enfants de Dame Néfi et qu'ouï-je? Vous auriez tenté de faire un bébé à la Dame de Lières sous les yeux de Messire Luzifer? Vous m'avez bien roulé dans la farine avec votre air innocent de puceau...Vous cachiez bien votre jeu, petit garnement! S'il vous faut encore quelques leçons de perfectionnement pour peaufiner votre expérience, je me tiens à votre disposition fripouille!

Elle lui caressa la main doucement tout en papillotant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perotin
Novice
avatar

Nombre de messages : 17
Réputation : 0
Points : 3730
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Mer 1 Oct - 16:42

La jeune tête blonde écoutait en silence ce que lui disait Dame Shimy… Ainsi, elle était toujours sur le domaine de Lières…
Cela lui faisait plaisir au fond de lui, sans qu’il ne puisse trop dire pourquoi une chaleur intense réchauffait son pauvre cœur …
Mais la savoir au service de Dame Maeva, de cette garce, de cette… il n’y avait pas de mots assez puissants pour dire ce qu’elle était !
Au moins, elle avait le mérite de canaliser toute la colère qui était en lui et qui avait tant besoin de se trouver une cible…

Puis Dame Shimy se pencha à son oreille et se mit à lui parler à voix basse… Et voilà qu’il revenait à de meilleurs sentiments…
Adieu son courroux, adieu cette péronnelle de Maeva, adieu cette cruelle marraine… il ne restait plus qu’eux deux…
Comment pouvait-elle croire qu’il aurait tenté de la rouler dans la farine ? Elle ? Cette âme si pure et si charitable ?


« Non point, ma mie ! De vous en aucune façon ne me serais joué !
Bien mauvaises pensées vous me prêtez… m’en voilà tout chagriné ! »


Il perdait peu à peu tout ses moyens, ce pauvre Perotin… il avait du mal à trouver ses mots et se remettait à parler comme jadis…
Il se revoyait tout petiot assis sur les grandes places, écoutant conteurs et ménestrels rimer de galantes et charmantes histoires…
La présence de Dame Shimy lui faisait revivre ces moments d’extase où son esprit se sentait libre et partait à l’aventure…


« Des enfants de Dame Nefi, que j’en suis le père tout laisse présumer… mais trahison point n’y voyez, douce amie !
D’une erreur de jeunesse il vaut mieux parler, car par mégarde de ma potion à bébés je l’ai laissé boire, sans rien pouvoir y faire…
Dans le vrai vous vous êtes belle dame quand de votre ancienne maîtresse vous parlez, car c’est à elle que je la destinais…
Mais des mœurs cambrésiennes, tout vous savez et à votre perspicacité nul mystère ne doit échapper… tous des soiffards !
Avant même que réagir je puisse, tels sur leurs proies des charognards ils étaient, et toutes et tous de mon nectar ont bu !
Même vous, Dame Beauté, sans point hésiter y avez plongé vos lèvres, et si modération vous était inconnue, vous seriez mère…
Mais envers la Dame de Lières, point de mauvaises pensées avais… seulement d’une expérience la véracité en vérifier !
Point nous saurons si sur la Dame de Lières elle a marché, car trop prématurément elle nous a quittés, trop bien vous le savez,
mais de Dame Nefi, deux jumeaux sont nés ! Et sur mes épaules pèse la charge de cette paternité… telle est ma responsabilité…
Car les instructions que l’on m’a donné ai suivi, et au fût de bière de l’aphrodisiaque y ai mélangé… la potion à bébé !
Telle est la vérité, car à vous point ne pourrai jamais mentir… aussi de votre esprit, cette idée de trahison veuillez ôter…
Quant à la puce dont vous parliez, ou tout du moins sa progéniture, là, c’est vous qui m’étonnez… et vous me faîtes sourire,
car point ne pensais ressembler à un tel animal, ni à aucun autre d’ailleurs… Cela est fort amusant ! »


Un léger sourire s’esquissa sur cette jeune tête blonde à cette image saugrenue, à laquelle s’en mélangeaient d’autres…
Le bord d’une rivière… la délicatesse de Dame Shimy … sa gentillesse quant aux leçons qu’elle s’était proposée de lui donner…
Le tissu humide qui se plaquait sur le galbe de son corps… sa gorge généreuse d’où sortait la douce mélopée de son rire…
Quelque chose de nouveau se passait en lui… une chaleur qui s’immisçait dans chacun de ses membres… il commençait à rougir…


« Comme je vous l’ai dit, point n’ai toujours appris à nager ! Car nul professeur ne saurait enseigner mieux que vous…
Bien plus que du perfectionnement, c’est d’une initiation dont j’aurais besoin… si cela vous convient, naturellement ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maeva83
Prend sa première cuite
Prend sa première cuite
avatar

Nombre de messages : 343
Localisation : Cambrai
Emploi/loisirs : Charpentier/ Souleuse de première
Humeur : massacrante comme d'hab!
Réputation : 3
Points : 3787
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Mer 1 Oct - 17:24

Et bien, et bien que vois-je donc là?
Mae se mit debout sur le tonneau pour mieux voir!

Mais oui c'est bien là, Dame Shimy, ma hummm...*hips* gouvernante si je puis dire. Si vous venez pour dévergonder notre bon Pérotin *hips* Shimy, sachez que c'est déjà fait et que vous arrivez un peu tard! Mais approchez donc un peu et venez vous aussi témoigner *hips* des dessous de Cambrai! Il y a fort à dire savez-vous!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shimy
Novice
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Domaine de Lières à Cambrai
Emploi/loisirs : gouvernante
Humeur : frivole
Réputation : 0
Points : 3729
Date d'inscription : 30/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Mer 1 Oct - 17:40

Je dois vous avouer Pérotin que je ne vous suis pas très bien dans vos explications...N'y aurait-il pas confusion entre potion et action dans votre esprit? Car vous n'êtes pas sans savoir qu'il ne suffit pas de boire de la magie pour attendre un bébé? Vous savez qu'il vous faut aimer et besogner la futur mère en question...
Alors qu'elle allait s'étendre sur la conception des enfants, Shimy entendit Mae la héler par delà la foule.

Voilà cette diablesse complètement ivre qui m'interpelle sans ménagement sur la place publique! Ne vous disais-je pas tantôt qu'elle était sans manières, elle porte déjà en elle tous les vices de son père!
Saviez-vous qu'elle est même pas baptisée? La fille d'un curé quand même! Enfin il ne faut s'étonner de rien, un curé défroqué, excommunié, on peut pas s'attendre à des miracles, vous en conviendrez, n'es-ce pas?
Ah c'est autre chose que la Dame de Lières, elles n'ont de commun que leur mère, la cadette a hérité de tous les travers, alors que l'aînée était un ange!

Il me faut la ramener à la raison, attendez-moi ici Péro, je m'en vais la dessouler et tenter de la calmer un peu. Elle pourrait bien encore sortir des vérités qu'il ne serait pas bon d'entendre et qui pourraient bien contrarier certaines personnes que je vois dans l'assemblée....


La gouvernante s'empressa de se diriger vers la fille du pépère afin d'essayer de la tempérer un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perotin
Novice
avatar

Nombre de messages : 17
Réputation : 0
Points : 3730
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Jeu 2 Oct - 9:30

Confusion entre potion et action ? Foi de Perotin, bien sûr que potion et action se confondaient !
Croyaient-ils donc tous que ça avait été une partie de plaisir d’envoyer le pépère aux latrines ?
Pensaient-ils donc que l’aphrodisiaque était sorti tout seul de l’herboristerie pour finir sa course dans un tonneau ?
Pour y avoir eu de l’action, il y en avait eu… et c’était bien comme ça qu’il avait pu avoir sa potion !
Qu’en plus pour procréer il faille d’autres ingrédients, ça par contre, c’était une nouvelle de taille !
Pour que cela marche, il fallait aussi aimer et besogner la future mère en question disait-elle ?
Mais c’est qu’il l’aimait, sa Douce Marraine ! Jadis, il avait pour elle grande affection et moult reconnaissance…
Quant à ce qui était de besogner… mais qu’est-ce qu’elle entendait par là ?… Tarvailler Dame Nefi ?
Mais cela n’avait aucun sens… sans doute sa langue avait-elle fourché et faisait-elle allusion à travailler chez elle…
Si c’était ça, il se souvenait fort bien avoir abattu un porc ou deux pour son compte… il n’y avait donc plus aucun doute !
Il avait travaillé chez elle, l’avait aimé comme si elle était sa propre mère, et elle avait bu de la potion…

Dame Shimy s’excusa alors… il lui fallait tenter de calmer Dame Maeva et la ramener au domaine de Lières…
Sans trop qu’il sache pourquoi, il sentit un poids énorme s’abattre sur ses épaules et une ombre voiler son esprit…
L’attendre ? Y avait-il donc une chance pour qu’elle revienne ensuite ?… Par Aristote, que cela soit vrai !
La gorge nouée, les lèvres serrées, il la regarda s’approcher de Dame Maeva et tenter de la dissuader de descendre de son perchoir…
Son regard croisa alors Dame Nefi non loin de là… elle avait toujours l’air aussi renfrognée et outragée…
Personne n’irait-il enfin lui expliquer comment deux personnes concevaient des enfants ? Qu’elle se rende compte ?
A son âge tout de même, et mariée qui plus est, il serait peut-être temps qu’elle connaisse quelques vérités de la vie…
Mais elle ne l’avait que trop blessé pour qu’il prenne sur lui de dissiper sa niaiserie sur la conception…

Dame Shimy semblaient avoir réussi à calmer quelque peu sa maîtresse… celle-ci s’était enfin décidée à descendre de son tonneau…
Elles allaient toutes deux rentrer à Lières, et la jeune tête blonde ne se sentait pas la force de rester au milieu de cette foule hostile…
Allez savoir ce que Dame Nefi allait encore bien pouvoir lui sortir comme cruelles méchancetés… Non, il ne le supporterait pas…
Aussi s’écarta-t-il de tous ces gens et alla-t-il s’adosser à l’écart contre le mur d’un bâtiment…
De là, il avait vue sur toute la grand place, et il pouvait guetter le retour de Dame Shimy…
Son absence lui pesait déjà… curieux cette sensation !… il n’avait plus qu’à attendre…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nefi
Bourré quelques fois
avatar

Nombre de messages : 544
Réputation : 0
Points : 3753
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Jeu 2 Oct - 11:24

nefi était désappointé les gens parlait autour d'elle mais elle n'écoutait plus. elle c"était emporté certes, mais être prise à parti en place publique par ce petit homme qu elle affectionnait tant, l'entendre la traiter comme une femme de mauvaise vie devant tout cambrai l'avait fait sortir de ses gongs. et osait prétendre savoir mieux qu elle qui est le père de ses jumeaux s'en était trop pour elle. elle se souvenait comme si c'était hier du jour de leur conception à tournai pendant leur voyage de noce.
de plus prétendre qu elle ne savait pas elle comment l'on conçoit c'était un comble, elle une infirmière de l' ost, une herboriste, formé par l'une des meilleur guérisseuse de normandie, un comble...
l'ignorance lui faisait bien dire des âneries à ce petit, une potion fertilisante qu elle blague la prenait il donc pour une plante verte ???
mais comment lui expliquer, il était borné sur son idées et elle le savait têtue. grrr si elle tenait le blagueur qui lui avait mit une tel ineptie en tête elle en ferait une belle brochette façon champi...
et maé cette ignorante, qui mettait le feu au poudre avec le carnet de rox, détournant à sa guise le contenue. sur que les évènement pris hors contexte on peut leur faire dire ce que l'on veux et visiblement elle avait quelques difficulté de lecture cette pauvrette.
elle se senti soudain bien seul au milieu de cette place, ses amis semblait la regarder d'un air suspicieux ils la connaissaient pourtant bien.
elle vit perotin assis sous un arbre plus loin, elle se dirigea vers lui, elle ne pouvait laisser les choses ainsi, il faisait lourdement erreur...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rox57
Novice
avatar

Nombre de messages : 2
Localisation : Cambrai
Emploi/loisirs : Fantôme à plein temps
Humeur : fantomatique
Réputation : 0
Points : 3729
Date d'inscription : 30/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Ven 3 Oct - 18:45

Avant que le destin ne l'emporte vers d'autres cieux, aux côtés de son tendre époux, la Dame de Lières avait juré que toujours elle veillerait sur Cambrai.
Planant et virevoltant au gré des vents et des saisons, son esprit vagabondait quotidiennement, mais jamais encore depuis son trépas, Roxy ne s'était matérialisée.

Cette journée pourtant s'annonçait bien, un rayon de soleil avait balayé sa dernière demeure, et les feuilles du grand chênes grésillaient sous le souffle d'un léger vent d'automne.
Ce même vent colportait des rumeurs étranges jusqu'à elle. Les habitants du village commençaient à se calomnier et un gnome flamboyant ne cessait de s'agiter sur un tonneau, criant haut et fort des ignominies sur nombre d'habitants. Son nom avait été prononcé plusieurs fois, celui de son époux, et surtout celui de Néfi son amie de toujours.


Enveloppée discrètement sous une cape de velours, elle déambulait parmi la foule, tentant de comprendre ce qui pouvait bien agiter de la sorte le tout Cambrai.
Le gnome flamboyant en question, n'était autre que sa petite sœur, ivre et complètement déchainée.
Cette brave Shimy qui tentait de lui faire entendre raison, et qui lui suggérait de rentrer au domaine. Elle avait fort à faire, car la bougresse était musclée et bien agitée.
La dame de Lières sourit à tant de fougue et de déraison, par contre, elle ne souriait plus lorsqu'elle vit dans les mains de Mae, son petit carnet..
Elle comprit bien des choses et chercha du regard Néfi, dont on faisait le procès, et Péro, ce gentil garçon qu'elle adorait et qui la faisait tellement rire par le passé.
D'un pas aérien elle rattrapa Néfi et la frôla tendrement.


Ma douce Néfi, voilà que je te sens tourmentée et bien embarrassée. Je sais qui est à l'origine de ton tracas et fait moi confiance, je vais bientôt mettre un terme à ces affabulations et ces diffamations.
Non! Surtout ne t'effraye pas, ne me regarde pas Néfi, je ne suis pas, je ne suis plus! Néfi!...seule ma sagesse et mon amour, apaiseront les esprits.

Comme je l'avais promis, je veille ma douce Néfi, et je me sens responsable de ce qui arrive aujourd'hui, ce n'était que inconscience de ma part, d'aller guerroyer et de laisser Maeva seule avec le pépère. Lui même avait tant à faire!
J'aurais dû rester cette fois-ci, je le sentais, et je n'aurais pas dû prendre les armes pour Compiègne, elle était trop jeune pour que je l'abandonne sans lui avoir transmis les règles fondamentales des Dames Blanches.
Mais tout va rentrer dans l'ordre, je te le promets!

Elle caressa tendrement la joue de Néfi pour la mettre en confiance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nefi
Bourré quelques fois
avatar

Nombre de messages : 544
Réputation : 0
Points : 3753
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Ven 3 Oct - 19:16

Totalement perturbé par tant d'accusation, le coeur brisé par les parole de son fillot, une sourde colère révoltant son coeur, de se voir ainsi calomnié en place public elle qui avait toujours été droite et fidéle à son époux à ses amies à sa ville...

que faire??? garder la tête haute une évidence, mettre la vérité au jour, essentiel, mais elle savait que les rumeurs ont la dents dure bien plus que la vérité... en vouloir à maé ??? l'ignorance et la jeunesse, la demoiselle est fougueuse et déjà un lourd penchant pour la chopine...
et son fillot !!! l'ignorance et la jeunesse lui aussi, la naïveté en prime. que faire ??? lui expliquer la nature humaine et ses conséquences ? le beau travail d aristote en matière d'anatomie ??? lui déjà si puritain il en serait profondément choqué la discréditant à tout jamais à ses yeux. m'en fin on allé pas en faire un moine de ce petit.


nefi était la au milieu de la place face à son fillot mais à bonne distance, l'observant assis sous le grand chêne où reposer rox et luzi. le visage tourmenté il attendait shimy...

un tourbillon d'air froid l'entoura soudain faisant danser ses jupons, les feuilles mortes qui commençait à tomber voletaient autour de ses jambes en une spirale folle. puis le vent s'apaisa aussi vite qu il était apparue, laissant une sensation étrange à nefi comme une présence douce et réconfortante à ses cotés un parfums doux et florale l'entourant elle l'aurait reconnue entre mille elle l'avait créé ce parfum il y a bien longtemps en ouvrant l'herboristerie une commande spéciale de sa cher amie rox...

elle en fut toute troublé, puis senti sur son bras une légère pression froide puis une douce voix presque éteinte lointaine et pourtant si proche


Ma douce Néfi, voilà que je te sens tourmentée et bien embarrassée. Je sais qui est à l'origine de ton tracas et fait moi confiance, je vais bientôt mettre un terme à ces affabulations et ces diffamations.


reconnaissant cette voix un mélange de crainte et de joie saisie nefi qui tenta de se retourner...

Non! Surtout ne t'effraye pas, ne me regarde pas Néfi, je ne suis pas, je ne suis plus! Néfi!...seule ma sagesse et mon amour, apaiseront les esprits.

Comme je l'avais promis, je veille ma douce Néfi, et je me sens responsable de ce qui arrive aujourd'hui, ce n'était que inconscience de ma part, d'aller guerroyer et de laisser Maeva seule avec le pépère. Lui même avait tant à faire!
J'aurais dû rester cette fois-ci, je le sentais, et je n'aurais pas dû prendre les armes pour Compiègne, elle était trop jeune pour que je l'abandonne sans lui avoir transmis les règles fondamentales des Dames Blanches.
Mais tout va rentrer dans l'ordre, je te le promets!


nefi était resté immobile l'écoutant fermant les yeux pour retenir ses larmes, elle senti une douce carresse sur sa joue
elle resta là dans l hébétude ne sachant si elle avait rêvé ou non...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maeva83
Prend sa première cuite
Prend sa première cuite
avatar

Nombre de messages : 343
Localisation : Cambrai
Emploi/loisirs : Charpentier/ Souleuse de première
Humeur : massacrante comme d'hab!
Réputation : 3
Points : 3787
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Mar 7 Oct - 19:56

Lorsque Dame Shimy s'était dirigée vers elle pour la faire descendre de son perchoir, Mae n'avait cessé de la narguer et de lui faire des grimaces pour l'éloigner d'elle et la garder à distance.

Si bien qu'elle ne comprit pas pourquoi le tonneau qui lui servait de promontoire avait basculé alors que rien de l'expliquait.
Elle ne comprit pas non plus ce qui se passait lorsqu'elle sentit qu'on lui bottait les fesses et qu'on lui mettait des tartes derrière la tête Shocked Shocked

Était-elle saoule au point de ne plus comprendre ce qui lui arrivait? Pourtant non, elle était un peu éméchée mais elle gérait parfaitement la situation, et bien qu'elle bûchait un peu sur les mots en lisant le carnet de Roxy, rien n'expliquait que le carnet lui soit pris des mains et disparût comme par enchantement...

Gné pas potib pale Mae frottait ses fesses douloureuses et sa nuque meurtrie tout en se dirigeant vers Dame Shimy, comme si quelqu'un la soutenait par le bras...Dépassée par les évènements, elle se laissa presque portée, soulagée de retrouver Shimy et de la suivre au domaine de Lières. Certains se gaussaient de la voir ainsi effrayée et terrorisée comme si elle avait vu un fantôme!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rox57
Novice
avatar

Nombre de messages : 2
Localisation : Cambrai
Emploi/loisirs : Fantôme à plein temps
Humeur : fantomatique
Réputation : 0
Points : 3729
Date d'inscription : 30/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Sam 11 Oct - 20:33

Toujours silencieuse et discrète, Roxy retourna aux côtés de Néfi.

Tu vois ma douce Néfi, un bon coup de pied aux fesses et une bonne raclée, c'est encore ce qu'on fait de mieux pour remettre les gamins à leur place.
Vois-tu, cela me demande bien de l'énergie dans ma situation, mais je pense que cela lui servira de leçon à cette petite vipère, ça lui donnera sûrement matière à réfléchir aussi, je vais la surveiller étroitement, et parfaire son éducation, je crois que notre bon pépère y a renoncé à voir comme elle lui ressemble, il doit forcément tout lui laisser passer!


Elle sorti de sa manche un petit carnet qu'elle remit à son amie.

Voilà pour toi Néfi, tu pourras le compulser, rien de tout ce que cette petite sorcière à dit n'est vrai, ces écrits sont un trésor sur ma vie et sur celle du tout Cambrai.
Il est vrai que tout y est consigné mais la bougresse l'a interprété, et déformé ce que j'y avais noté.
Tous ces souvenirs, les amitiés, les fêtes, les amours et les regrets, y sont bien répertoriés. Mes petites escapades avec mon doux Luzi y sont également détaillées, mais là, je te fais confiance pour garder le secret! Tout comme la naissance de notre petit Luziférii avant notre mariage, pas un souvenir n'a été oublié.
Tu as là toutes les preuves de ton innocence ma belle, et toute l'histoire de ton mariage y est conté.
Tu sais j'ai même osé écrire l'épisode de la courante du curé Twisted Evil J'étais outrée de le voir ainsi dénudé à se soulager derrière la grange, je crois que c'est le plus mauvais souvenir que j'ai gardé de ces festivités!
Oh maintenant que je suis décédée, il y a prescription et je peux te le dire à toi, ça restera entre nous...éh bien Néfi...j'en suis encore toute gênée, et bien...hum...comment dire... le pépère à cette époque était plutôt bien outillé, oh oui... bien outillé Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ialo_Nanto
Novice
avatar

Nombre de messages : 95
Réputation : 0
Points : 3734
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Dim 12 Oct - 15:38

Après plusieurs semaines où Ialo Nanto était resté chez lui, seul à ressasser de vieux souvenir. Celui ci décida que le temps était venu de reprendre vie, de retrouver ses amis en taverne et dans le village pour participer à sa vie.

Sortant de chez lui, Ialo se dirigea vers la grande place de Cambrai, il y grouillait toujours plein de monde. Cependant en ce beau dimanche d'automne, il n'y avait pas foule, mais plusieurs petit groupe que chuchoter entre eux, jetant furtivement des regards les uns vers les autres. Au beau milieu deux seul, il y aperçu son amie Néfi, qu'il n'avait pas vu depuis son séjour à Bertincourt au bord de la mer, pour y trouver poisson et réconfort auprès de sa mère et de vieux amis.

Se dirigeant vers elle, Ialo l'a voyait ne pas bouger, elle était immobile les yeux clos, l'aire triste est pensive !
Ialo accéléra le pas afin de se trouver au plus vite près de son amie, qui semblais réellement ne pas se porter bien.

Arrivant à la hauteur, Ialo posa doucement une main sur son épaule, et la saluât très gentiment.


Bonjours Néfi, tout va bien ? s'empressât-il de demander Tu n'as pas l'aire bien, que ce passe-t-il donc ici ?

Se retournant doucement en ouvrant les yeux, Néfi vit son bon ami Ialo. Le trouble et l'amertume que portait sur lui son visage en disaient long. Cependant, égale à elle même, Néfi feint son état et sourir à Ialo.


Ialo comment va tu ? Alors Bertincourt tu en es enfin revenu ?

Oui, je suis revenu depuis quelques semaines déjà, mais j'ai eu beau à faire chez moi, d'une certaine solitude j'avais besoin. Mais toi, tu es sûre que tout va bien, dit moi tout, je le vois bien qu'il y a quelque chose, dit moi ...


Néfi reprit sa mine du début, et forcée pas Ialo, elle raconta les calomnies que son fillot Pérotin et la friponne Maé colporté sur sa personne.
Ialo à se récit en était bouche baie ! Mais par amitié, il se devait d'aider son amie.

Apercevant le petit Pérotin au pied du grand chêne ou repose les deux amoureux de Cambrai, une idée émergeât de l'esprit de Ialo.
Il devait montrer, prouver et enseigner au gamin que les bébés ne naissent pas avec des potions ou autre décoction ingurgitée. Mais bien de l'amour de deux personnes et d'un acte charnel entre eux !

Regardant Néfi, Ialo la pris par le bras et la raccompagna chez elle, Aux Yeux Verts, afin quelle si repose. Chemin fesant, Ialo lui expliqua son idée, et celle-ci parut bonne aux yeux si verts de son amie.
La laissant chez elle, Ialo avait convenu avec Néfi de ce qu'il allait faire, ou du moins essayer.

Retournant vers la grande place et particulièrement vers Pérotin sous le grand chêne, Ialo était déterminé à ce que l'honneur de son amie soit lavé.

Arrivant devant le jeune calomniateur, Ialo se posta devant lui et l'interpela pour le sortir de son sommeil apparent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nefi
Bourré quelques fois
avatar

Nombre de messages : 544
Réputation : 0
Points : 3753
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Dim 12 Oct - 17:11

nefi était comme figée sur la place, engourdi par un froid étrange qui l'envelopper, en une douce présence protectrice. elle entendait le doux murmure de son amie elle ne pouvait la voir, mais elle était la,...
elle rester la un masque sur le visage les émotions s'y reflétés mais le tout chargé de tout le chagrin que la perte de son amie provoquer en elle et l'humiliation publique que lui infligeait son fillot...
elle ne répondait pas en parole à rox à quoi bon celle-ci lisait comme dans un livre ouvert dans son esprit.

il était vraiment temps en effet qu elle veille sur maé et qu elle influence son éducation la jeune fille entouré d'homme finissait par perdre toute civilité et féminité...

elle sentit d'un coup une main chaude se poser sur son épaule, la réchauffant d'un coup mais sentant aussi la présence de son amie s'estomper, elle eu envie de l'appeler, de la retenir encore un peu prés d'elle, mais une voix la rappeler à la réalité la faisant sortir de cette état de transe dans lequel elle s'était laissé glisser...


Bonjours Néfi, tout va bien ? Tu n'as pas l'aire bien, que ce passe-t-il donc ici ?


elle reconnue ialo, mais resta un moment encore dans cette état statique, ses doigts caressèrent machinalement le cuire souple et fin du carnet qu elle tenait entre ses mains, elle baissa le regard et découvrit les armoiries du domaine de lières... elle n'avait donc pas rêvé... elle le sera contre elle retenant ses larmes une fois de plus se sentant vide et épuisé, elle avait froid, tellement froid, ...

elle essaya de se recomposer un visage de enjoué comme à son habitude et sourit à ialo comme si de rien été...

Ialo comment va tu ? Alors Bertincourt tu en es enfin revenu ?

Oui, je suis revenu depuis quelques semaines déjà, mais j'ai eu beau à faire chez moi, d'une certaine solitude j'avais besoin. Mais toi, tu es sûre que tout va bien, dit moi tout, je le vois bien qu'il y a quelque chose, dit moi ...

Comme il la connaissait bien se dit elle... elle hésita pourtant un moment puis lui raconta toute l'histoire le coeur serré par l'émotion et la colère...

il lui pris alors le bras lui proposant de la reconduire à l'auberge pour qu elle se repose et lui expliqua le plan qui germer déjà dans son esprit pour la sortir de se mauvais pas et faire l'éducation de ce pauvre jouvenceau...

arrivé à l'auberge il prit congé d'elle et repartit vers la grande place, ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perotin
Novice
avatar

Nombre de messages : 17
Réputation : 0
Points : 3730
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Lun 13 Oct - 10:46

Patiemment, la jeune tête blonde attendait toujours un peu à l’écart le retour de Dame Shimy… Elle était gentille, elle !
On allait enfin lui apprendre à nager… Il espérait au moins que ce ne serait pas comme avec celle qu’il appelait Douce Marraine…
Il est toujours très facile de promettre, mais il faut savoir tenir sa parole ! Car les cours de natation de sa Dame Nefi… il n’y en eut point…
Mais il avait confiance en Dame Shimy… Oui, elle était tout le contraire de la mère de ses enfants ! Gentille, prévenante, aimable et serviable…
Peut-être le très mauvais caractère et la mauvaise foi de Dame Nefi venaient-ils de son enfantement… allez savoir !?!
Enfin bref !… Plongé dans ses pensées, il attendait le retour de Dame Shimy, espérant que tout se passait bien avec Dame Maeva…

Quoi qu’on puisse en dire, il est vrai que cette jouvencelle était un peu rustre… mais que dire de Dame Nefi ?
Ils en avaient appris des vertes et des pas mûres… Derrière des airs de sainte nitouche pouvaient se cacher de drôles de personnages…
D’ailleurs, quelque secret qu’elle aurait voulu préserver avait dû être révélé… il suffisait de voir sa drôle de tête !
Et il sentait bien que de temps à autre, elle lui jetait de petits coups d’œil… mais il n’en avait cure !
Il n’avait plus rien à lui dire, à moins qu’elle ne revienne à de meilleurs sentiments… elle avait beaucoup à se faire pardonner…
Et pourquoi s’obstinait-elle donc tant dans son erreur ? Les preuves, il les avait apporter… c’était l’évidence-même…

Soudain, une ombre lui cacha le soleil…

« Ah !… la voilà enfin ! » se dit-il en relevant la tête.
Mais point de Dame Shimy… juste un messire qui se tenait là, devant lui, avec ses grands airs, l’interpellant…
Que lui voulait-il donc ? Le fixant du regard quelques instant en silence, il s’enquit de ce qu’il voulait d’une simple onomatopée :

« Hum !?! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shimy
Novice
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Domaine de Lières à Cambrai
Emploi/loisirs : gouvernante
Humeur : frivole
Réputation : 0
Points : 3729
Date d'inscription : 30/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Sam 18 Oct - 14:47

Shimy était enfin de retour. Elle avait fait l'objet de choses étranges, mais à Cambrai, elle ne s'étonnait plus de rien! La petite Mae l'avait suivie sans résistance jusqu'à Lières, en faisant des petits bonds en avant comme si on lui bottait les fesses Rolling Eyes
Fatiguée, ivre et secouée, elle s'était enfin endormie.


Enfin la paix pour quelques heures! Pérotin? Pérotin? Quelqu'un aurait-il vu le fillot de Dame Néfi? Soudain Shimy aperçut l'inspecteur Kékette à l'orée de la forêt, elle lui faisait de grands signes en direction du grand chêne. D'un signe elle la remercia et rejoignit son petit protégé en pleine conversation avec Ialo, assis tout les deux sur la sépulture de Rox et Luzi.

Et bien messires, faites tout de même attention de ne pas abimer les lieux, Messenger a passé toute la semaine à nettoyer les pierres et à refleurir les bosquets! Il serait temps qu'on fasse transporter un banc ici, avec tout le passage qu'il y a en ce moment, toutes ces fesses qui se posent sur la tombe jusqu'à en user la pierre, tous ces secrets qu'on vient leur raconter à ces deux là! Sans parler que ça doit pas être si triste que ça, pour eux d'être couchés là à écouter les potins croustillants du village^^Ils doivent parfois bien s'amuser!

Vous savez Péro, ils me manquent bien tout les deux, la Dame de Lières vous adorait, vous le saviez? Je parle d'amitié et d'affection, parce que je peux jurer sur ma vie, que jamais elle n'a aimé personne d'autre que le comte, ils s'aimaient si passionnément que seule la mort pouvait les séparer! Et encore, que dis-je? Elle la suivi même jusque là-bas!

Il faut que je vous parle honnêtement Péro, vous connaissez l'affection que je vous porte, vous n'ignorez pas non plus que j'ai quelques sentiments bien plus profonds envers vous qu'une simple amitié? Mais je suis votre ainée de quelques années, et je suis un peu plus...disons expérimentée dans certains domaines.... Vous comprenez où je veux en venir? Sur le chemin qui me ramenait à Lières, j'ai beaucoup réfléchie, et je crois bien avoir compris la source de tous vos ennuies aujourd'hui vis à vis de Dame Néfi. Je ne doute pas de votre sincérité lorsque vous dites être persuadé d'être le père des enfants de votre marraine. Mais vous êtes encore si plein de naïveté, qu'il me faut absolument vous expliquer certaines choses, je pourrais même vous en montrer d'autres comme j'ai tenté de le faire par le passé. Après tout une leçon de pratique vous serait profitable et éclairerait votre lanternes sur le sujet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ialo_Nanto
Novice
avatar

Nombre de messages : 95
Réputation : 0
Points : 3734
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Dim 19 Oct - 11:53

Ialo c'était assit au près de Pérotin, en fesant attention à ne pas abimer le lieu de repos de leurs amis.
Ialo conversa avec Pérotin, concernant les problèmes que celui-ci causer à sa Marraine ! Ialo comprenait bien le problème de Pérotin, mais ce petit garçonnais, ne semblait rien connaitre de la vie.
Ialo voulu donc lui conter tout cela.


Alors Pérotin, tu fais des misères à ta marainne ? Tu racontes à tue tête que tu es le père des jumeaux !!
Tu affabules, toi qui doit encore être puceau !


A ces quelques mots, Pérotin vu rouge, et voulu se lever. Mais Ialo le rattrapa par le bras.

Pas si vite, Pérotin, tu ne vas pas te défiller ainsi. Reste assis là et écoute les sages conseils d'un ainé.
Ialo ayant retenu Pérotin, il commença à lui expliquer comment d'une relation charnellenentre un homme et une femme d'age mûr, naissait les bébés. Ialo insitat bien sur l'acte de chaire qu'il y avait ...

Mais au moment ou Ialo allait rentrer dans les détails, Shimy, l'ancienne demoiselle de compragnie de Dame Rox57 vient les intérompre


Et bien messires, faites tout de même attention de ne pas abimer les lieux, Messenger a passé toute la semaine à nettoyer les pierres et à refleurir les bosquets! Il serait temps qu'on fasse transporter un banc ici, avec tout le passage qu'il y a en ce moment, toutes ces fesses qui se posent sur la tombe jusqu'à en user la pierre, tous ces secrets qu'on vient leur raconter à ces deux là! Sans parler que ça doit pas être si triste que ça, pour eux d'être couchés là à écouter les potins croustillants du village^^Ils doivent parfois bien s'amuser!

Bien le bonjours à vous aussi Shimy, comment aller vous ?
N'ayait crainte, nous avons fait bien attention ou nous avons posé notre postérieur !
Il serait sacrilège que d'abimer un tel lieu de repos.


Mais Shimy ne l'écoutait déjà plus, elle s'adressa plus directement à Pérotin, d'un language bien familier.
Ialo écouta l'aire de rien, et quand la Damoiselle eu finit, Ialo se leva, passa près d'elle, lui chuchota quelques paroles.


Shimy, je suis bien contente de vous voir lui proposer une leçon de pratique : "sur comment faire des bébés". Je m'apprétait à lui en donner théorie, mais il n'a guère semblé à l'écoute de mes paroles. J'espère qu'avec vous, il comprendra qu'il fait erreur pour la paternité de Jumeaux !

Puis Ialo prit congé d'eux deux et s'engagea sur la route de chez Néfi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perotin
Novice
avatar

Nombre de messages : 17
Réputation : 0
Points : 3730
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   Mer 22 Oct - 15:16

Messire Ialo Nanto semblait ne pas vouloir le lâcher… Ah, il la retenait, cette Dame Nefi Ni sainte Pas Touche !
En plus de s’amuser à briser son pauvre cœur d’enfant, elle envoyait ses amis l’assommer à coup de
« T’es un vilain garçon »
Et qu’avait-il à toujours lui parler de chair ? Chair par-ci, chair par là… s’il comptait se faire payer pitance, il pouvait se brosser !
Le prenaient-ils donc tous pour un jeune écervelé, à toujours lui répéter la même chose ? C’est bon, il avait compris…
Avant de faire un bébé, il était de bon ton de partager avec la concernée un sympathique repas… Et alors, il l’avait fait, non ?
La tarte fumante aux fruits rouges, d’abord ! Même si Dame Nefi n’en avait pas vraiment eu sa part…
Et le banquet de mariage ? N’y étaient-ils pas tous les deux ? N’y avaient-ils pas fait bonne chair ?
Qu’on le laisse tranquille à la fin ! Tout cela, il le savait… cette insistance devenait pénible…

« Nefi pas ci, nefi pas ça !… ne dis pas ci mais dis cela ! »… Pensaient-ils donc qu’il n’avait pas la force de ses convictions ?
Croyaient-ils que c’était à l’usure qu’ils forceraient cette jeune tête blonde à refuser d’assumer ses responsabilités ?

L’homme qui le sermonnait se fit interrompre…
« Pas trop tôt ! » se dit en lui-même Perotin
Et Dame Shimy de parler… et ses petits tracas de tous s’envoler ! Elle était revenue… enfin !
Mais qu’elle était donc sa petite mise en garde ? Le jeune homme l’écoutait, sa curiosité avivée…
Et alors que la gouvernante de Lières poursuivait sa diatribe, il réalisa où il était… les pauvres !
Sans le savoir, il s’était assis sur la tombe de la Dame de Lières et de messire Luzifer…
Il se releva prestement, quelque peu gêné d’avoir troublé le repos de ces deux âmes…

Mais déjà il n’y pensait plus… Non qu’il n’en avait cure et se plaisait à la profanation d’un tel lieu,
mais ne venait-il pas d’entendre Dame Shimy lui dire la chose la plus charmante qu’il ait jusqu’alors entendu ?

« J’ai quelques sentiments bien plus profonds envers vous qu’une simple amitié… »
L’avait-elle vraiment dit ? Ne l’avait-il pas plutôt imaginé ? Etait-ce donc possible ?
Petit à petit, la brume de son esprit se dissipait, et il croyait enfin comprendre d’où venait son trouble devant la jeune femme…
Le bruit des badauds sur la grand place semblait s’effacer comme s’ils étaient tous partis…
Non, comme s’ils s’étaient plutôt tous métamorphosés… car il lui semblait que l’air se gorgeait de gazouillements d’oiseaux…
Plus rien n’avait d’importance… sa Douce Marraine ? Qu’elle aille au diable, avec ses airs de « on ne me la fait pas à moi ! »
Et messire Ialo Nanto, qu’il… Le rustre ! Le malandrin ! Qu’il ne s’approche pas de Dame Shimy !… qu’il…
Il lui parle ? A l’oreille ? Des mots doux ? Oh, le sacripant, il ne perd rien pour attendre !
Si la brave Margot était encore de ce monde, il lui déferait son licol qu’elle lui apprenne à vivre à celui-là !
Avec son fichu caractère, elle vous l’aurait encorné ! Elle vous l’aurait bringuebalé comme un fétu de paille !
Hum… il a l’air d’en avoir fini… Oui, il s’éloigne déjà !… Hum, il fait bien, parce que sinon…
Oui, parce que sinon rien, mais il est toujours plus flatteur de faire comme si… ça met en valeur !

Les muscles de son corps se décontractèrent, et son regard quitta messire Ialo Nanto pour se reporter sur la douce Dame Shimy…
Elle ressemblait à un ange… comme toujours ! Avec ses yeux qui… qui semblait attendre de lui une réponse !?!
Une réponse à quoi ? à qui ? Qu’avait-elle dit avant que son esprit ne s’égare dans les méandres de son imagination romantique ?
Elle avait parlé du passé… d’une leçon de pratique… Oui ? Non ? Peut-être… Parlait-elle de natation ?
Bah, il ne savait toujours pas nager, mais à présent, cela n’avait plus vraiment d’importance… Il avait bien vécu sans jusque-là !
Mais ses yeux le fixaient toujours… de leur bleu si profond… qui ressemblaient tant à la mer qu’il avait vu à Bertincourt…
Il semblait s’y refléter les vagues qui déferlaient majestueusement sur la grève… les albatros virevoltant à l’horizon…
Il y avait au fond de ses yeux… hum… comme une lueur d’impatience ?… Outch… sa réponse, que devait-il dire ?
Un petit sourire peut-être suffirait ? Ou s’en sortir par une petite pirouette ? Mais laquelle ? Ou alors…


« C’est comme vous le voudrez, ma mie… »

Voilà ! Comme ça, il ne prenait aucun risque, ce serait à sa convenance ! Ah, y avait pas plus galant comme réponse, si ?
Décidément, on pouvait dire qu’il avait de la ressource, se disait-il intérieurement… avant de devenir rouge comme une pivoine…
N’avait-il pas dit « ma mie » ?… Encore sous le coup de l’émotion de la récente déclaration, cette marque d’affection lui avait échappé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Le plus grand scandale que Cambrai n'ait jamais connu! Appel à témoins pour élucider le mystère des jumeaux!
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» le plus grand virus jamais connu
» Au scandale !
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ville de Cambrai :: La vie cambrésienne :: La grande place du village-
Sauter vers: