Ville de Cambrai

Forum de la ville de Cambrai (RR)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Auberge "pour le plaisir des hommes"

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MeliorLucina
Novice
avatar

Nombre de messages : 22
Réputation : 0
Points : 3749
Date d'inscription : 15/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "pour le plaisir des hommes"   Mer 26 Nov - 0:42

Lucina rit de la remarque de ca belle tavernière, et la trouva très judicieuse, ils leurs faudraient surement cassé leur tirelire pour racheté un jeu de vaisselle au potier du coin, fini les beau atour de prévue pour affolé un peu plus les éventuels clients ils leurs faudrait choisir.

La tenancière remarqua le trouble dans les yeux du jeune inconnu, elle n'en fit pas mine connaissant ce genre de situation, autant lui laisse le temps de se remettre entièrement de ses émotions. Elle lui montra les autres pièces principale avant de lui montré la chambre qu'il occuperait pour la nuit.


Tu penses que on peut la laisser cuver la ? J'ai peur de retrouver le bar bien vide si elle reste seule avec les bouteilles. Quoique je ne suis pas sure qu'elle sache encore tenir debout si elle lâche le comptoir.


La jeune femme regarda Spa qui ronflé allégrement dans sont coin, celle ci ne poserait aucun souci Lucina avait entièrement confiance en sont amie. Dans le cas ou elle se réveillerait avant tous le monde elle aurait au moins la courtoisie de payé ses consommations



Je lui fait confiance ne t'en fait pas.


La tenancière prit tout de même soin de ne laisse en évidence que de l'alcool pas trop fort, pour évité les mélanges au réveille, et recouvrir la jeune femme d'une couverture, avec le foyer de la chemine qui allé s'éteindre la taverne allé se refroidir.

Cimoryle qui partie en avance, mis en scène sa monté avec une tel grâce que ca lui semblais d'un naturel olympiens, le jeune inconnue en resta bouche baie quelque peu perplexe

Celui ci remercia ces hôtes d'une manière qui montré quelque faiblesse, peu être un manque de confiance. Lucina aimé analyser les gens se qui l’aidait à ne pas se trompé ou beaucoup moins qu’avant.

Cimoryle et l’invité étaient montés, ils se préparèrent surement. Lucina quand à elle finissait de faire le peu de compte de la soirée et monta la caisse avec elle, sont passé l’avait rendu méfiante et ce n’était pas le moment de perdre le peu de revenu qu’ils leurs resté.

Tous d’un coup elle se rendit compte qu’elle n’avait pas eu le temps de rangé tous les vêtements de leur séance d’essayage, c’est alors qu’elle se mit a rire des idées que pouvait venir à la tête du pauvre homme.

La jeune femme partie ensuite en direction de sa chambre, mais elle s’arrêta devant la première porte hésitant à entré, mais la raison et la fatigue l’emporta laissant cette envie de savoir au lendemain.

Elle rejoignit donc sagement ca compagne pour un repos bien mérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cimoryle
Novice
avatar

Nombre de messages : 11
Réputation : 0
Points : 3741
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "pour le plaisir des hommes"   Jeu 27 Nov - 14:05

Cimoryle vit Lucina entrer dans la chambre, malgré la grace de la jeune femme elle pouvait discerner une grande fatigue dans ses yeux.

Elle avait bien préparé l'endroit pour un repos bien mérité après cette soirée mouvementée. Le lit était paré de drap de soie et garnis d'edredon en plume d'oie. Elle meme était vétue du fine robe de nuit dont la transparence ne cachait que peu les courbes de son corps.

Viens ma belle, tu as l'air aussi épuisée que moi. Je pense que nous n'allons pas nous ennuyer si toutes les journées sont comme celle-ci. Fatigante mais au combien passionante.

Elle aida Lucina à se dévétir et en profita pour masser doucement sa jeune amie afin de la détendre un peu. Elle put de nouveau constater la douceur de la peau et la perfection des formes de la belle jeune femme.

Il me tarde d'entendre les explications de notre briseur de vaisselle. J'espère que à son reveil il sera plus causant que ce soir. En plus il est assez mignon. et je me demande si ton amie Spa aura récupéré un peu.

Cymorile se dirigea ensuite vers le grand lit et s'y glissa doucement. Les draps étaient soyeux et les couvertures chaudes. Quel moment de bonheur après cette journée. Elle se sentait déjà partir vers le pays des songes. Elle sourit a Lucina et lui tendit la main pour l'inviter à venir se coucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Strahd
Novice
avatar

Nombre de messages : 1
Réputation : 0
Points : 3731
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "pour le plaisir des hommes"   Lun 1 Déc - 19:34

Le jour n'allait pas tarder a poindre. la couleur sombre de la nuit commençait à etre zebrée par de fins traits de lumière provenant de l'Est. Il était temps, Strahd Von Zarovich passa les portes de la ville de Cambrai à l'instant où ce maudit astre du jour allait inonder des ses rayons toute la contrée.

Chaque jour cette torture était la meme. Mais tel était son destin, devoir se cacher a l'apparition de cette maudite lueur qui avait sur lui l'effet de la brulure d'un souffle de dragon.

Strahd jeta un regard froid aux gardes qui terminaient leur service de nuit. Le sommeil se lisait dans leur yeux. La sentinelle sur sa gauche bailla à son approche à s'en décrocher la machoire. Il suffit a Strahd d'un seul coup d'oeil pour discerner la moindre de ses veines et de ne le voir que comme une proie. Mais le risque était trop grand, plusieurs autres gardes étaient présent et bien que la faim le tenaillait, il ne savait que trop bien que la discrétion devait etre de mise dans sa situation..... Enfin pour le moment

Cependant les gardes ne purent affronter son regard livide et injecté de sang. Il passa la porte de la ville sans aucune question.

Mais un autre problème se présentait a lui. Le voyage avait été plus long que prévu depuis Tournai. Il lui fallait trouver un abri pour se protéger du jour, déjà sa morsure se faisait sentir. Sa peau commencait à le bruler et il sentait ses pouvoirs faiblir.

Non, c'était trop ridicule de se laisser piéger si facilement. Cela ne pouvait pas etre, tant de choses restaient a faire. Il se pressa le long des rues encore déserte quand il aperçu une taverne au nom aguicheur : Au plaisir des Hommes. Sans doute un quelconque lupanard, mais Strahd aimait ce genre d'endroit. Il regorgeait en général de belles jeunes filles très peu farouches pretes a tomber dans ses griffes et dont personne ne s'inquieterait de la disparition.

Un sourire sinistre éclaira son visage. En un instant sa silhouette disparu de l'allée et il se retrouva dans ce qui semblait etre une cuisine. Des débris de vaisselle étaient répandu dans toute la pièce. Qu'avait-il pu se passer ? sans doute une soirée trop arrosée ou trop débridée. Un bien interessant établissement se dit-il.

Il penétra dans la salle principale et vit une femme ronfler contre le bar. Rien que l'odeur qui émanait de sa bouche et de ses naseaux ne faisait planer aucun doute sur son état. Strahd porta la main à son estomac. La faim le tenaillait. Il se rapprocha de la femme endormie et sa bouche s'entrouvrit pour laisser apparaitre des canines disproportionnées. Il se pencha vers son cou. Il vit son coeur battre et sentit son sang circuler. Un sang imbiber d'alcool était un repas classique pour lui. Tant de ses victimes étaient dans le meme état. Mais qu'importe, il avait faim.

La morsure était proche.... mais soudain un autre morsure vint frapper la main de Strahd. Une douleur vive, atroce, intense. Sa main était en feu.

Il la regarda vivement et vit que elle était baignée par la lumière du soleil. Un rayon filtrait par une des fenetres et la clarté commençait à envahir la salle de bar. Strahd retira sa main de la lumière et vit que elle montrait déjà les stigmates brulants que il ne connaissait que trop bien. Il maudit rapidement cette terrible faiblesse qui était la sienne.

Son regard se reporta sur la femme qui ronflait telle une bienheureuse et qui ne saurait jamais la chance qu'elle devait à la lumière du jour. Malgré la faim que le tenaillait. Strahd du renoncer à cette femme.

Ses yeux parcoururent très vite la pièce à la recherche d'un abri. Ses oreilles aiguisées entendirent du bruit à l'étage. Sans doute les restes de la soirée agitée de cette auberge du aux derniers clients tardifs. Pas question donc de se diriger par la.

Il restait encore trop de monde dans cette auberge. Il s'approcha de la porte et l'ouvrit doucement. Il se promit de revenir pour mieux connaitre cet endroit qui lui semblait prometteur.

Vite il lui fallait encore trouver un abri. Il sortit et ferma la porte derrière lui, se hatant dans les rues et disparaissant dans le brouillard matinal. On put juste discerner un rire lugubre qui se perdait dans le petit matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pitigonzo
Novice


Nombre de messages : 4
Réputation : 0
Points : 3731
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "pour le plaisir des hommes"   Ven 5 Déc - 9:16

aaaah qu'il était bien, là, au milieu de cette verdure... Ces fleurs ouvertes aux parfums exquis et aux milles couleurs... L'odeur de la mer avec l'embrun qui lui chatouillait doucement les orteils... Le son des clapotis provoqué par la course en bord de mer de ces deux magnifiques créatures, qui sont maintenant dans son lit de soie... aaaah qu'il était bien. Il s'approche doucement du visage de l'une d'elle, encore recouvert de ses cheveux bouclés. Il soulève doucement quelques mèches, pour voir le délicats visage de l'un de ses tortionnaires balafré, aux yeux injectés de sang, criant "reviens là maudits gamins !"
Il ne put s'empêcher de se réveiller en sursaut à la vue de ce visage, laissant échapper un crie, caractéristique d'une nuit aux rêves plus que agités... Son cœur s'évertuait à imiter la charge de cent cinquante cavaliers au beau milieu d'une bataille. Il se recoucha doucement pour essayer de retrouver, vainement, les deux créatures dont les rires et les caresses se répercutaient encore dans sa tête. Mais il ne put refermer les yeux, le soleil étant déjà haut dans le ciel. Il ne voulait le laisser dormir, ses rayons dardant sur la tête du jeune natan. Et de toute façon il n'avait plus envie de dormir. Il préférait lézarder encore un peu sous les draps. Quelle nuit magnifique, se dit-il, malgré le cauchemar. Au bout d'une petite demi heure, il se décida à mettre un pied dehors. On entendait le plancher craquer doucement sous le poids du jeune homme en quête de nourriture. Il ouvrit la porte de sa chambre tout aussi doucement que sa marche, ayant peur de réveiller cette maison encore sous l'effet d'un lourd sommeil. Il descendit le plus précautionneusement du monde les marches de l'escalier pour arriver dans la salle principale où la damoiselle de la veille continuer à ronfler, comme pour évacuer les litres d'alcool ingurgités durant la nuit. Il laissa promener ainsi son regard afin de voir si personne n'était déjà levé...


hum hum... il y a quelqu'un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cimoryle
Novice
avatar

Nombre de messages : 11
Réputation : 0
Points : 3741
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] Auberge "pour le plaisir des hommes"   Mer 10 Déc - 17:26

Cimoryle entendit le parquet craquer. Depuis pas mal de temps son sommeil était particulièrement léger. Meme si elle se sentait plus a l'aise aujourd'hui d'etre ainsi lovée proche de Lucina. Une sensation étrange s'était emparée d'elle au contact de la jeune femme, enfin une paix et une certaine complicité.

Quoique il en soit, il n'était pas temps de se perdre en réflexion sur ces bizarres sentiments. Elle se dressa dans le lit et jeta un coup d'oeil à ses cotés. Lucina dormait paisiblement, son visage semblait détendu. Ses oreilles se tendirent alors vers les sons qu'elle avait entendu. Elle distingua des bruits de pas venant de la chambre voisine. Manifestement, leur jeune visiteur venait de sortir de sa torpeur. Il lui fallait se lever car elle avait quand meme la crainte de laisser circuler cet inconnu dans l'auberge. Elle s'étira et se leva delicatement pour ne pas éveiller sa compagne.

C'est vetue de sa chemise de nuit et pieds nus que elle descendit les escaliers a la rencontre de leur visiteur.

"hum hum... il y a quelqu'un ?" entendit-elle. Cimoryle était au milieu de l'escalier et contemplait le jeune homme qui semblait un peu géné au milieu de la salle principale. Il n'y avait pour lui tenir compagnie que les ronflements de la femme que Lucina avait appelé "Spa".

Bonjour jeune Sire, j'espère que votre repos fut réparateur Dit-elle avec une voix très tendre. Elle se tenait légèrement appuyée contre la rembarde de l'escalier. Le haut de sa chemise ayant glissé pour dévoiler un épaule nue. Elle sourit au visiteur.

Desirez vous un petit déjeuner, jeune homme, vous devez avoir faim après les émotions de la nuit dernière..

Elle termina de descendre l'escalier très delicatement et se dirigea vers la cuisine non sans froler d'assez près le corps du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Auberge "pour le plaisir des hommes"   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Auberge "pour le plaisir des hommes"
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Pour le plaisir de vos yeux messieurs
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain
» Sida : Un nouveau "préservatif moléculaire" pour protéger les femmes
» Pour le plaisir des yeux et des idées
» "Combats pour la vie, ou meurt" [Cathane]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ville de Cambrai :: La vie cambrésienne :: Tavernes-
Sauter vers: