Ville de Cambrai

Forum de la ville de Cambrai (RR)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Parce qu'à la fin....l'Ange finit toujours par s'envoler...

Aller en bas 
AuteurMessage
Yosil
Prend sa première cuite
Prend sa première cuite
avatar

Nombre de messages : 231
Réputation : 1
Points : 3696
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: [RP] Parce qu'à la fin....l'Ange finit toujours par s'envoler...   Mar 4 Nov - 14:42

Ce matin, le lit est vide.

Le soleil lui même est froid.
Ses rayons passent par les quelques brèches des fenêtres en bois de sa chambre.

Il ne veut pas se lever.
Non. Il ne veut surtout pas se lever.

D'ailleurs à quoi bon...

Puisqu'Elle n'est plus là...

Il avait passé sa nuit à compter, à ruminer, à maugréer...6 ans.

6 ans ! Et voilà, ça le reprenait. Sa tête le tambourinait. A moins que ça ne soit les tonneaux qu'il ait vidé le soir même en taverne et le contenu des bouteilles vides d'absinthe et autres liqueurs fortes qui jonchaient son par terre habituellement propre.

Encore tout habillé, Yosil n'avait pris la peine de se déshabiller ou de se laver avant de se coucher.

Qu'avait-il bien pu lui passer par la tête ?

Bizarrement, contrairement à ses habituelles cuites, il se souvenait parfaitement de la soirée dernière. L'alcool n'avait pas tenu son rôle hier soir. Fichue piquette !

Dehors, le bruit de la vie Cambraisienne était déjà là depuis un moment. Mais, lui il n'avait pas dormi. Il n'a pas réussi. Et il n'a pas de force. Depuis combien de temps est-il dans cette position ?

Peu importe, il s'en moquait. Il fallait se lever. Il enleva le bras qui écrasait ses yeux et fut victime d'un désagréable éblouissement. Il se redressa et pivota jusqu'à poser ses pieds par terre.

Il fut alors face à quelque chose d'horrible. Sa propre image reflété dans le miroir.

Il mit quelques secondes à se reconnaître.

L'image présentait un homme décoiffé, sale et puant. Même son image sentait mauvais.
Jamais Yosil n'avait eu à faire à lui même dans cet état-là.

Il se passa les mains sur le visage, cela lui permettait d'avoir quelques secondes de répit avant de devoir à nouveau être confronté à la réalité.

Il se leva enfin. Sa chemise était tachée par le vin, tout comme ses braies. Son mantel et son chapeau étaient absents, il les avait oublié en taverne. Enfin plus exactement, il n'avait pas pu les récupérer quand le tavernier l'avait mis dehors à coups de pied.

Le bas de son dos le faisait un peu souffrir, mais tout comme sa migraine, c'était négligeable comparé à la douleur qui creusait ses poumons. La souffrance physique, il la connaissait. Il aimait dire qu'il avait fait toutes les guerres. Connu tous les types de champs de bataille, les blessures, les défaites, les victoires.
Mentalement il avait connu la plupart des chocs que peut connaître un être humain : la mort d'amis comme Rox, ou d'un frère, comme Eleph...et tant d'autres choses.

Il n'arrivait pas vraiment à croire ce qu'il lui arrivait. Tout avait été si vite.

Rien n'est invincible...même les montagnes peuvent être pourfendues.

C'était hier, en début de soirée.
A l'instant où les yeux bleus azur de la belle avaient palis. Et que le voile blanc inonde les pupilles autrefois, si vives. En quelques mots. Le coup de poignard fut terrible.

Toute la nuit il avait pensé à elle, à leur rencontre...

Ils étaient tout jeune, ils étaient nés et vivaient à Cambrai. Elle était à part, elle ne jouait pas avec les autres enfants. Ses boucles blondes étaient comme de l'or qui tombaient en cascades sur ses épaules.
Yosil en était peut être déjà amoureux à cette époque. Ils avaient fait connaissance, quand Yosil avait quitté un peu ses frères et sœurs pour aller la voir.

Ils avaient grandi ensembles. Presque main dans la main. Presque car ce n'est qu'après des années d'amitié que la romance avait réuni ces deux êtres.

Ils avaient fait la guerre ensemble avant l'amour. C'était face aux Bretons, ils avaient à peine 17 ans tous les deux quand ils s'étaient engagés dans l'OST. Tout deux rêveurs et partisans d'un monde meilleur.

Ils étaient pourtant si différents. Comment avaient-ils pu s'aimer ? Ils n'avaient rien en commun, à part peut être leur goût démesuré pour la dérision.

L'un était fier de son village, il avait de l'ambition, il voulait être un grand Soldat, défendre son Comté et mener des Guerres dans tout le Royaume. Alors qu'Elle, elle n'avait pas du tout aimé la guerre, les traditions de son villages l'irritaient et elle n'aspirait qu'à une vie tranquille, de voyages, d'explorations et de découvertes.


Comment avaient-ils pu s'aimer ?

Elle était la fille d'une sirène et d'un Ange alors que lui était surement descendant d'un minotaure et autre bête, grosse et poilu vivant dans les tréfonds d'une sombre caverne.

Comment une belle fille, aux long cheveux blonds et aux yeux bleus émeraude avait elle pu s'associer à un brun aux yeux sans couleurs qui ne choisissaient pas leur camp entre le marron et le vert ?


Comment avait-Elle pu l'aimer ?



Aucun point commun. Elle avait l'image de la douceur et lui celle de la rigueur.

Quand lui ne jurait que par la foule, le pouvoir et la force du nombre, la sensation unique de la mêlée, Elle, ne comprenait que le calme et prônait qu'à plus de deux, c'était toujours une personne de trop.

Quand lui pensait que les grands discours sur les places publiques et les grandes tirades étaient les seules façons de se faire entendre, que seuls les cris pouvaient percer les tympans et convaincre les gens...Elle, elle savait qu'en parlant peu, en chuchotant juste quelques mots au creux d'une oreille, elle pouvait rendre sourd et être beaucoup plus persuasives avec ses quelques mots murmurés que tous les beaux discours qu'avaient pu imaginer Yosil.


Malgré tous les muscles qu'avaient pu se forger Yosil, tous les kilomètres qu'il avait pu courir, il avait compris qu'Elle serait toujours plus forte que lui, et jamais il ne la rattraperait.


Yosil avait vu son avenir défilait dans les yeux azur de son Ange. Alors pourquoi Diable avait-il tout gâché ?

Il enleva sa chemise, ses braies et rentra dans son bain où l'eau était gelée.

Bien sur que non, il ne la méritait pas, bien sur que non il ne pouvait être à la hauteur. Mais il avait eu sa chance et avait tout fichu en l'air.



Tout...Toutes les soirées en taverne avec Elle, toutes les journées à parler, toutes les nuits à la regarder dormir.


Tout était fini.


Car Yosil n'était pas assez bon pour rejoindre les cieux. L'Ange et son fantôme avaient glissé entre ses doigts et son enveloppe phantoplasmique lui était passé au travers à une telle vitesse qu'il n'avait pu comprendre à quel vitesse son cœur s'était arraché.


Et tout était de sa faute.


Il y repensait...


[to be continued...]
[suite plus tard]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raikkonen
Novice


Nombre de messages : 9
Réputation : 0
Points : 3635
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] Parce qu'à la fin....l'Ange finit toujours par s'envoler...   Mar 4 Nov - 15:21

Elle n'était plus à Cambrai, elle avait quitté, la veille, la ville où tout avait commencé. Elle aurait préféré y rester, et y finir sa vie avec Lui, mais le destin en avait décidé autrement.

Qu'allait-elle devenir sans Lui à ses côtés? Elle ne le savait pas encore. Elle ne s'imaginait pas continuer à vivre loin de Lui, loin de tous leurs moments passés ensemble, sans Lui, qui était devenu Sa vie.

C'est donc le coeur lourd qu'elle s'en alla errer dans le royaume. Peut-être reviendrais-je un jour à Cambrai, pensa-t-elle. C'est ce qu'elle espérait au plus profond d'elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosil
Prend sa première cuite
Prend sa première cuite
avatar

Nombre de messages : 231
Réputation : 1
Points : 3696
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: [RP] Parce qu'à la fin....l'Ange finit toujours par s'envoler...   Mer 5 Nov - 3:09

Il se souvint encore...la danse.

Ça avait été le déclencheur. Avant ça il s'est toujours senti proche d'elle.
Comme un ami, un compagnon de tous les jours.
Avec qui on pouvait se battre, rigoler, se prendre la tête et boire...

Elle aussi était de pure souche Cambraisienne. Plus jeune, que lui.
Mais plus proche.

Peut être car ils se ressemblaient plus, partageant la même passion de leur village, de ses traditions et ses valeurs.

Peut être aussi car elle avait été plus présente dernièrement et qu'ils avaient partagé plus de choses ensemble ces derniers temps.

Et cette danse...le pas léger, la musique guidant les mouvements et la lumière illuminant de mille feux les danseurs.

Et cette danseuse...magnifique, extraordinaire.

Son nom ? Abbygael.

Lorsque les masques étaient tombés, Yosil comprit. Il était tombé amoureux d'une autre femme.

Cela avait été si brusque aussi. Comme une tornade qui s'abattrait sur la montagne réussirait la fissurer.


Yosil sortit de son bain et se sécha. Oui une véritable tornade pensa t'il en s'essuyant la nuque et en allant jusqu'à son meuble pour choisir ses vêtements et s'habiller.

Son cœur prit entre deux feux, quand Elle vint à lui, il s'enfuit pour qu'elle ne voie pas son état de nervosité élevée.

C'était hier soir.

Yosil fuyait son Ange mais comprit rapidement que c'était perdu d'avance. Il prit son courage en main et partit la voir.
Ce fut très difficile.

Il avait mal au ventre. Mal au ventre comme jamais. Des centaines de coups de couteaux le transperçaient.
Mais la douleur qu'il allait ressentir plus haut lui ferait comprendre que ce n'était rien.

Yosil s'habilla prestement. Il devait aller récupérer ses affaires. Il voulait faire vite et croiser un minimum de personnes.

S'enfoncer sous terre, c'est la sensation exacte qu'il eut au moment où, agenouillé devant Elle, il lui tint ce discours :

"Yo : Je dois t'avouer quelques chose..."
"Elle : Je t'écoute."
"Yo : Voilà..."

Il y eut un silence avant qu'il puisse articuler alors quelque chose qu'Elle le regardait d'une même façon, un magnifique sourire aux lèvres sans dire mot.

De la plus lâche des façons il avait commencé :

"Yo : Abby...elle m'aime..."
"Elle : ... ?"
"Yo : Et je l'aime aussi..."

Le voile qui envahit les yeux de son Ange fit éclater le cœur de Yosil en milliers de particules qui se désintégraient.

Le dialogue qui suivit ne fut qu'anecdotique.

Mais pourquoi diable avait il eu besoin de lui raconter ça ?
Pourquoi ce besoin d'être honnête ?

Il était vraiment le dernier des idiots. Qu'imaginait-il en lui avouant ça ? Qu'elle lui saute au cou ? Qu'elle offre sa tournée en disant que ce n''était pas grave...?
Etait-il le dernier des hommes à qui l’on n’ait pas appris tout l’attrait du mensonge ?

De plus, jamais Abby n'aurait osé se mettre entre eux. Elle ne voulait pas cette rupture. Et pourtant, ce bougre d'idiot qui pensait faire voile vers le bonheur éternel réservé aux Saints des Saints, ne remarqua pas la cascade qui l'attendait, lui et son embarcation. La chute fut douloureuse.

Alors qu'il boutonnait sa chemise, il ne commençait qu'à émerger après avoir vu son embarcation coulée.

Aujourd'hui, ça serait autour d'Abby de le fuir. Elle qui se sent si coupable de ce qui vient de se passer. Elle n'y est pourtant pour rien.
Elle est amoureuse et c'est la seule chose qu'on puisse lui reprocher. Jamais elle n'a essayé de s'immiscer entre eux. Non jamais.

Aujourd'hui, elle souffre à cause de lui.

Le dernier des idiots vraiment.


Comme si tuer ne lui suffisait plus, il avait besoin de briser des cœurs.

Après avoir changé de braies, Yosil eut le courage d'ouvrir le coffre où Ses affaires devaient être.

Elle n'avait pas seulement découché. Le coffre était vide.



Comme il avait pu être idiot, comme si lui, Yosil, avait pu un jour espérer rejoindre les cieux infinis.
Il le savait pourtant, les Dieux l'avaient prévenu, il ne fallait pas qu'il y croit trop...

...

...Parce qu'à la fin...l'Ange finit toujours par s'envoler...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raikkonen
Novice


Nombre de messages : 9
Réputation : 0
Points : 3635
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: [RP] Parce qu'à la fin....l'Ange finit toujours par s'envoler...   Jeu 6 Nov - 22:17

Ce qu'elle espérait allait arriver, elle allait revenir à Cambrai, mais malheureusement pas pour la raison qu'elle aurait souhaitée. L'OST et tous les bons moments qu'elle y avait passé la rappelait. Elle appréhendait ce retour car chaque endroit de Cambrai lui rappelait celui qu'elle venait de perdre et chaque image qui lui revenait à la caserne renvoyait à Lui.

Elle ne savait pas si elle supporterait cette situation, mais elle devait essayer, elle devait essayer de reconstruire sa vie, même si son coeur battait toujours pour Lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Parce qu'à la fin....l'Ange finit toujours par s'envoler...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Parce qu'à la fin....l'Ange finit toujours par s'envoler...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aile d'Ange (finit !!)
» Ange gardien
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ville de Cambrai :: La vie cambrésienne :: La grande place du village-
Sauter vers: