Ville de Cambrai

Forum de la ville de Cambrai (RR)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Messe du 14 septembre 1456

Aller en bas 
AuteurMessage
neocor
Novice
avatar

Nombre de messages : 25
Localisation : Cambrai Artois
Réputation : 0
Points : 3722
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Messe du 14 septembre 1456   Dim 14 Sep - 13:14

Messe du 14 septembre 1456 : « l’insoumission »

Tandis que l’Archevêque, se préparait pour la messe, le bedeau alla sonner les cloches. Puis Il vérifia la présence des éléments Aristotéliciens et prit place dans le chœur

Mes Chers Frères et Sœurs, la messe d'aujourd’hui portera sur l'insoumission à travers un extrait de la Vita de Christos!

Puis en attendant de voir les fidèles arriver, ils réajuste un peu sa bure.

Je vais maintenant vous lire un extrait de la Vita de Christos, se déroulant peu avant la mort du prophète.

Citation :
Arrivés dans le bureau du procurateur, celui-ci nous regarda et nous interrogea :
" Qui de vous deux est-il celui qui se fait appeler Christos ? "
Nous répondîmes tous les deux d’une même voix:
" C’est moi, Romain ! "

Oui, mes chers enfants, j’aimais tellement Christos que je souhaitais subir son châtiment à sa place et c’est pourquoi j’ai essayé d’attirer sur moi les soupçons… Mais ma candeur était grande : Pierre Ponce n’était pas dupe, il avait en face de lui un grand et bel homme et un jeune rebelle. C’est donc naturellement qu’il s’adressa au premier en ces termes :

" Ainsi, tu es celui qui se fait appeler le messie, le guide, le miroir de la divinité ? et tu troubles l’ordre de la cité ? "
" Tu l’as dit, bouffi ! " répondit Christos.
" Ecoute, reprit Pierre Ponce, depuis que tu es à Jérusalem, la cité se porte mal, le pain est rassis, les légumes passés, le poisson puant, et la viande nauséabonde. Tout cela parce que maintenant, les gens ne veulent plus rien faire d’autre que de t’écouter. De plus, tu fragilises le pouvoir de Rome et le culte païen en débitant des âneries plus grosses que toi sur l’amour et toutes ces conneries auxquelles personne ne croit ! Tiens, je viens de recevoir une plainte du grand chef des prêtres païens ; il paraît que tu t’es payé sa fiole, c’est du joli ! "

La figure de Christos se fendit d’un grand sourire, avant qu’il ne réponde :
" Oui, je le sais. Votre Empire vit tel une roue à aube. Chaque mécanisme a la place qui lui convient de part sa naissance, et accomplit régulièrement la tâche pour laquelle il a été créé. Et vous profitez de cela en asservissant les peuples, et les forçant à travailler pour des salaires indécents. Or, voilà que moi, qui apporte la vérité, je gène, c’est classique… Je connais un gars qui dit ça très bien, d’ailleurs : Le premier qui dit la vérité, il se fera assassiner ! "

Pierre Ponce dit alors : " Comment, n’approuves-tu pas l’esclavage ? même quand il est exercé sur d’autres peuplades que la tienne ? "

" Non, affirma Christos, la solidarité doit maintenant dépasser le simple cadre de la cité ! Nous sommes tous humains et en cela des créatures de Dieu. C’est pour cette raison que faire travailler un vagabond à la mine pour moins de dix-sept écus est une honte, même s’il vient d’une autre Cité. Et le faire suer pour moins de dix-huit écus, en le faisant tuer veau, vache, cochon, couvée, est un scandale ! "

Pierre Ponce était agacé… Il lui déclara alors :
" Christos tu seras banni. Maintenant dégage. Affaire suivante : Kramer contre Kramer. Ah, et n’oubliez pas de libérer Bar-Tabac, c’est jour d’amnistie aujourd’hui. "



Chers paroissiens! Pour ce sermon, j'ai décidé de parler de Christos! Christos qui par son sacrifice, a permis de rétablir l'amitié aristotélicienne. Christos était un insoumis!
Jusqu'au bout, à la crucifixion, il a assumé ses idées, sans se laisser écraser par le pouvoir, ni chercher à les imposer par la violence... bon, j'entends quelque personnes dire "et bah alors les croisades?!" Ca, c'est autre chose, car je rappelle que les hétérodoxes (ainsi que les pseudo baptisés) sont voués à l'enfer, il faut donc bien se bouger un peu!
Bref, avant de partir, je tenais à vous laisser ce message d'insoumission contre toutes les formes d'autorités... il ne s'agit pas bien sûr de contester tout ce qui est au dessus de vous, mais de ne jamais abandonner vos idées, et de toujours les défendre intelligemment, et ce tant que vous y adhérez !


Ensuite, ils récitèrent ensemble le Credo…

Je crois au Très-Haut le Créateur tout puissant,
Qu’a créé la parole qui bouscule les silences infinis de la bêtise,
Avec ses syllabes poétiques et douces qui font s’amouracher les âmes les plus ingrates,
Qu’a aussi fabriqué les mots dégoulinant de fiel,
Pour que les plus aventureux et les plus curieux d’entre les hommes, et les femmes aussi,
Puissent s’essayer, parfois à la méchanceté, le plus ordinairement à la médiocrité et à la bassesse,
Et en revenir, la larme au groin et le sourire en coin.

Je crois en Aristote, son prophète,
Un sacré Grec, un adepte de la parlotte, qui donnait de belles leçons,
D’abord à ses géniteurs Nicomaque et Phaetis,
Puis à tous les passants qui passaient sans savoir par ses chemins,
Et qui reçurent pêle-mêle, sagesse et révélations sur les lois divines de l'Univers.

Je crois aussi en Christos, un autre bavard indiscipliné,
Né de Maria et de Giosep, un couple plutôt taiseux.
Il a voué sa courte vie à nous raconter le Soleil et la Lune,
Comment qu’il fallait faire pour se dorer la pilule grâce au premier,
et éviter les froides caresses, parfois bien tentantes, de l’autre.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

Que la fulgurance d'Aristote nous accompagne !
Que l'extase de Christos nous transcende!
Que le Très-Haut nous garde !


Neocor fit alors signe au bedeau qui apporta le pain et le vin que tous partagèrent

Allez en paix mes enfants! Et à dimanche prochain…
Amen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Messe du 14 septembre 1456
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Coupable]-PI-Araya-(18/09/1456)
» Traité d'amitié Maine/Languedoc - 13 septembre 1456
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Faut-il fêter le 30 septembre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ville de Cambrai :: La vie cambrésienne :: La cathédrale sainte Raphaëlle Archange-
Sauter vers: